Collaboration spéciale Les travaux au Jardin de Chine devraient permettre aux personnes à mobilité réduite d'y accéder plus facilement.

Après avoir été fermé pendant trois ans en raison d’une importante restauration de ses bâtiments, voilà que le Jardin de Chine du Jardin botanique de Montréal est à nouveau partiellement fermé. Des travaux de mise aux normes des sentiers vont limiter l’accès aux visiteurs jusqu’au mois d’août.

Ce chantier, dont les coûts s’élèvent à 1,2M$, devrait prendre fin au début du mois prochain, informe Karine Jalbert, chargée de communications à Espace pour la vie, l’organisation qui chapeaute le Biodôme, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium de Montréal.

«Les sentiers du Jardin de Chine qui font le tour des pavillons et du Lac de rêve (étendue de 60m de long par 40m de large) ont subi des détériorations avec le temps et étaient de moins en moins adaptés pour les personnes à mobilité réduite et les familles avec poussettes», souligne-t-elle.

Les sentiers ont été conçus dans le style traditionnel avec des pierres plates en calcaire, ce qui leur confère un aspect rustique. Toutefois, avec le temps, certaines pièces ont subi des altérations, des joints se sont évidés, accentuant les aspérités et rendant les sentiers plus cahoteux, ajoute la chargée de communications.

«Les travaux actuels consistent donc à revoir la configuration de l’ensemble des sentiers ainsi que le type de matériaux pour le recouvrement des surfaces afin d’offrir un accès universel au Jardin de Chine», explique Mme Jalbert.

Cette réfection survient à la suite d’une fermeture du Jardin de Chine d’une durée de trois ans. En effet, une importante restauration des bâtiments construits en 1990 s’est terminée avec succès en septembre 2017.

Au final, le chantier qui aura coûté 8M$ a permis de remettre à neuf les sept pavillons et les deux cours qui parsèment le parcours du plus grand jardin chinois des Amériques. Effectivement, l’espace s’étend sur une superficie de 25 000m2 et contient quelque 75 000 spécimens végétaux. L’expertise d’artisans tuiliers en provenance de Chine, qui étaient présents en 1990 lors de la conception de l’espace, avait été nécessaire pour compléter le projet.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!