Emmanuel Delacour La clôture du terrain de balle du parc du Pélican montre des signes d'usure.

Un terrain de baseball de Rosemont, qui accueille annuellement le plus grand tournoi mineur de la province, n’est pas sécuritaire pour les joueurs, selon les organisateurs de l’événement.

«Les clôtures tout autour sont brisées, il manque des poteaux de support à certains endroits, il y a des «broches» qui sont défaites sur lesquelles on peut s’accrocher», déplore Michel Baillargeon, président du Tournoi Provincial Atome St-Esprit.

Le triste portrait que dépeint celui-ci décrit l’état du terrain de baseball du parc du Pelican, là où se déroule la compétition qui pendant deux semaines a rassemblé une soixantaine d’équipes constituées de 700 jeunes lors de sa 16e édition cet été. Pour lui, les installations sont dangereuses pour les joueurs.

«C’est dommage, parce que le parc est bien conçu pour accueillir le baseball, mais l’état de la clôture donne vraiment une mauvaise image à l’Arrondissement», se désole M. Baillargeon.

Ce dernier dit avoir tenté de rafistoler un important trou dans le grillage de l’arrêt-balles avec des attache-câbles afin de remédier temporairement la situation. En effet, depuis deux années, le président du tournoi espère que l’administration trouvera des fonds pour effectuer les réparations nécessaires.

«Lors de la présentation du budget d’arrondissement, on a vu qu’encore une fois il n’y aura pas de travaux pour réparer ça l’année prochaine. Rien n’est fait parce la ville planifie une réfection complète du parc du Pélican, mais c’est toujours reporté, alors la clôture reste dans le même état», insiste-t-il.

Le Plan triennal d’immobilisations (PTI) dévoilé lors du conseil d’arrondissement du 2 octobre ne prévoit que des travaux de «modernisation de l’éclairage pour le sentier et la patinoire» du parc du Pélican. Ceux-ci auraient lieu en 2020 et 2021 au coût de 300 000$.

Malgré les nombreux parcs de l’arrondissement qui possèdent des terrains de baseball, M. Baillargeon croit qu’il serait impossible de déménager le tournoi à un autre endroit. «Tout notre matériel est au parc du Pélican. En plus, on s’y trouve proche de la rue Masson et de ses restaurants et commerces, ce qui est pratique pour les personnes qui viennent nous visiter de l’extérieur de Montréal», souligne celui-ci.

Investissements dans le baseball
Selon le conseiller de ville, Jocelyn Pauzé, des employés de l’Arrondissement se rendront dans les prochaines jours vérifier l’état du terrain de balle au parc du Pélican.

À la suite de l’intervention de M. Baillargeon au conseil des élus, l’élu responsable des installations sportive de Rosemont – La Petite-Patrie s’est engagé à ce qu’on évalue la qualité de la clôture.

«Il faudra par la suite déterminer si cela nécessite un changement complet de la clôture ou de plus petites réparations. S’il s’agit de travaux mineurs, d’un coût de quelques milliers de dollars, nous n’avons pas à les soumettre au PTI pour les effectuer», indique M. Pauzé.

Par ailleurs, la Ville de Montréal a annoncé le 10 octobre des travaux au terrain de balle du parc Père-Marquette de près de 800 000$.

Le comité exécutif a accordé un contrat à Pavage des Moulins inc. pour la réfection du système d’éclairage de ce terrain de balle qui se trouve dans l’arrondissement. Les travaux comprendront également la réfection partielle des sentiers en asphalte autour du terrain de balle.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!