Le Phare enfants et familles, un organisme dédié au soutien et à l’accompagnement des enfants en soins palliatifs et en fin de vie et de leurs proches, a recruté une grosse pointure pour appuyer sa campagne de financement : le (vrai!) père Noël.

En échange d’un don, un jeune recevra un courriel, un appel ou même une visite du père Noël.

« Nous avons des bénévoles professionnels en communication qui ont spécialement été formés par notre parte-parole, le père Nicolas Noël. C’est un personnage qui a une philosophie de renforcement positif , fait valoir Manon Durocher, directrice du développement financier et communications.

Au-delà du traditionnel « qu’est-ce que tu veux pour Noël, mon enfant ? », cette rencontre se veut un véritable échange personnalisé avec le célèbre résident du pôle Nord.

« Il y a un formulaire que les parents doivent remplir, notamment avec les intérêts de l’enfant, le nom des membres de sa famille, de sa gardienne ou de son enseignante, etc. On pousse vraiment plus loin. La philosophie de Nicolas Noël, c’est que le temps des Fêtes, ce n’est pas juste une histoire de cadeaux. Il encourage les jeunes à s’améliorer et à devenir meilleurs », soutient Mme Durocher.

Cette initiative a vu le jour en 2011, lorsqu’un bénévole a sollicité son entourage en proposant d’appeler leurs enfants en se faisant passer pour le père Noël en échange de dons, qu’il a ensuite remis au Phare.

Cette idée a fait des petits. L’an passé, l’organisme a décidé d’étendre ce projet à son réseau. Près de 150 coups de téléphone ont été réalisés. Cette fois-ci, le Phare enfants et famille a choisi de se tourner vers le grand public. Au total, 500 appels sont offerts. Il espère ainsi amasser 15 000 $ pour financer ses activités de soin, de répit et d’accompagnement par l’art, la zoothérapie, la massothérapie et les mouvements aquatiques.

Pour en savoir plus ou faire un don, on visite le http://www.leperenoelduphare.com. On consulte aussi la page Facebook du père Nicolas Noël au http://www.facebook.com/perenicolasnoel.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus