Un nouveau club aquatique, le R2P, né de la fusion des clubs Rosemont et Marquette, aura pour mandat la coordination de l’ensemble des activités de natation dans les trois piscines de l’arrondissement. Une situation qui ne plaît pas au club Les Requins, qui ne sera plus l’organisateur des activités à la piscine Saint-Denis après le 31 décembre.

« Nous avons été mis devant un fait accompli. L’arrondissement a pris la décision d’avoir un seul club aquatique pour les trois piscines. Pourtant, on fait bien notre travail et on a les meilleurs prix possible pour la clientèle fréquentant la piscine. On ne pense pas que ce sera la même chose avec ce nouveau gros club », dit la trésorière du conseil d’administration du club Les Requins, Hélène Gagnon.

Lors de la séance du conseil de l’arrondissement tenue le 3 décembre, des membres du club concerné par la fusion sont venus demander des explications auprès du maire et des conseillers de Rosemont – La Petite-Patrie concernant la mise en place du nouveau club aquatique R2P,  mandataire des services aquatiques offerts sur le territoire à compter du 1er janvier prochain.

« Ça coûte 200 $ pour 35 semaines d’entraînement, incluant l’affiliation à la Fédération de natation du Québec et les compétitions, explique la vice-présidente du club, Julie Chartier. Tout est compris dans ce prix. Ce n’est pas le cas pour les autres clubs, qui ont des prix beaucoup plus chers, tournant autour de 400 et 500 $. Pour nous, il est clair qu’il y aura une hausse drastique des coûts avec la fusion et, par le fait même, une baisse de la fréquentation des piscines par les jeunes. Il y a des parents qui ne pourront plus payer ces montants. »

Le maire François W. Croteau a expliqué que la décision de donner le mandat à un seul organisme permettait l’embauche d’un coordonnateur à temps plein qui veillera à s’assurer, justement, que l’ensemble des services aquatiques offerts soit accessible et que le personnel et les bénévoles nécessaires au bon fonctionnement des activités soient présents dans les piscines.

« Dans le cadre d’une analyse du dossier, et sachant que l’on a une problématique budgétaire et d’opération dans ce cas-ci, on a pris la décision d’octroyer le mandat à un seul organisme pour 2013. Le mandat du nouveau club doit inclure une garantie des services, tout en aidant au développement d’une élite sportive chez ceux qui le désirent. Les gens qui voudront progresser dans un environnement compétitif pourront donc le faire, mais il y aura de la place pour tout le monde. En fait, c’est simple : on veut maintenir des services de qualité à la hauteur des taxes que les citoyens payent. »

Même prix ?

Le directeur culture, sports, loisirs et développement social à l’arrondissement, Daniel Moreau, n’a pu s’engager à ce que les prix proposés par le nouveau mandataire ne soient pas plus élevés que ceux du présent club aquatique Les Requins.

« Est-ce que ce sera 200 $ tout compris ou non? Il faut comprendre que le club est tout récent; donnons-leur le temps. Je ne peux pas m’engager au nom du conseil d’administration du R2P, mais on va s’assurer que les frais soient les plus accessibles. »

Le président du conseil d’administration du club R2P, André Cousineau, n’a pas voulu nous parler, nous invitant plutôt à communiquer avec le service des communications de l’arrondissement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!