L’arrondissement a pris la décision d’implanter une piste cyclable sur Saint-Dominique, entre Bellechasse et Jean-Talon et d’en changer le sens de la circulation automobile; elle est maintenant à sens unique vers le sud, entre Bélanger et Bellechasse. Une décision unilatérale qui ne fait pas plaisir à de nombreux commerçants et résidents de La Petite-Italie.

Rencontré au coin de Dante et de Saint-Dominique, un restaurateur du secteur se questionne : « pourquoi on ne nous a rien dit avant ? Pourquoi on arrive un matin et voilà, tout est changé. On aurait pu nous demander notre opinion, nous consulter. Mais non, on aime mieux nous l’imposer. »

D’autres commerçants avec qui nous discutons tiennent le même discours : « On ne nous a rien dit. Ça fait 50 ans que la rue Saint-Dominique est dans les deux sens pour la circulation et là, on décide que c’est fini », dit l’un d’eux.

« Et pourquoi ? Pour une piste cyclable ? », demande un autre.

Une cycliste travaillant dans un commerce de la rue Dante admet que d’ « imposer à tous un changement aussi gros, sans demander l’opinion des gens, ça n’a pas de sens. Une piste cyclable ne devrait pas entraîner de l’incertitude. »

Questionné à savoir pourquoi Rosemont – La Petite-Patrie a pris la décision unilatérale de cette modification routière, le chargé de communication, Serge Fortin, explique : « On a fait le choix d’implanter une piste cyclable sur Saint-Dominique pour créer un véritablement lien entre le marché Jean-Talon, notre arrondissement, celui du Plateau-Mont-Royal et, éventuellement, le circuit de la Route Verte. On va attirer beaucoup de gens dans La Petite-Italie avec cela.

« Une fois la décision prise d’aller de l’avant avec la piste cyclable sur Saint-Dominique, on avait le choix de garder la circulation dans les deux sens, mais alors d’enlever la possibilité de se stationner sur l’un des deux côtés de rue, ce qui aurait représenté une centaine de places en moins, ou encore d’en faire une rue à sens unique, ce qui nous permettait de garder la possibilité aux automobilistes de se stationner sur les deux côtés de la rue. On a pris la décision qui semblait la plus logique. »

Pas de consultation

La Société de développement commerciale (SDC) Petite-Italie – Marché Jean-Talon se demande pourquoi l’arrondissement Rosemont – La Petite-Patrie n’a pas consulté les gens du secteur, commerçants comme résidents, avant de prendre une telle décision.

« On aurait aimé, nous et surtout nos membres, être mieux informés, de façon plus claire, des changements à venir. C’est regrettable que seuls les résidents de la rue Saint-Dominique aient reçu un avis à cet effet », évoque Roberto Tassinario, le directeur général de l’organisme.

À l’arrondissement, on admet ne pas avoir consulté la population du secteur avant l’imposition du changement. « On a fait parvenir des lettres aux résidents de la rue concernée, mais non, on n’a pas fait un exercice de consultation, informe M. Fortin. Cependant, il y a eu un sondage du secteur et une analyse des conditions de circulation (faite par la firme AECOM Consultants inc.), on a présenté le projet à la SDC et les administrateurs de la STM (Société de transport de Montréal) étaient également au courant. Pour nous, il est clair que ce changement entrainera une amélioration de l’aspect résidentiel de la rue, diminuera la circulation de transit et de détournement et augmentera l’accessibilité au marché Jean-Talon pour les cyclistes. »

Lors de notre passage dans La Petite-Italie, au coin de Saint-Dominique et Dante, un camion de pompier a voulu tourner vers le nord pour rejoindre la caserne 31, située à l’intersection de l’avenue Shamrock; la nouvelle signalisation l’empêchant, le chauffeur du véhicule nous a dit qu’il n’était pas au courant du changement concernant la rue Saint-Dominique et se demandait bien par quelle autre rue résidentielle les camions d’urgence allaient maintenant devoir passer pour rejoindre la caserne.

Selon ce que nous avons appris, des citoyens de La Petite-Italie sont sur le point de se regrouper pour tenir une assemblée populaire concernant le changement de circulation sur Saint-Dominique.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!