C’est d’abord la maison de la culture et bibliothèque de La Petite-Patrie, 6707, avenue de Lorimier, qui aura droit à une identification accrue. Puis, c’est à l’entrée de l’ensemble des bâtiments municipaux qui l’on pourra voir de nouvelles bannières rouges identifiant le lieu.

Cette décision a été prise pour accroître la visibilité et la reconnaissance des bâtiments municipaux.

Ainsi, on verra prochainement à la pose sur la maison de la culture et bibliothèque de La Petite-Patrie, de deux grandes bannières en PVC de couleur rouge faisant la promotion de la culture (le message précis et la couleur du lettrage restent à développer) de même que d’une enseigne non lumineuse identifiera le lieu, l’entrée et l’arrondissement en lettres blanches.

Dans les prochaines semaines, on verra également le centre Père-Marquette être doté des mêmes attributs visuels. Puis, au fil des mois, les autres bâtiments municipaux le seront également.

L’arrondissement procède ainsi en accord avec la politique signalisation récemment adoptée par la Ville de Montréal.

« Sur chacun des bâtiments municipaux ont va venir appliquer cette signalisation pour rendre plus visible et plus spécifique nos installations. Actuellement, c’est un peu du n’importe quoi. On va venir uniformiser le tout et mettre en valeur nos services », souligne le maire de Rosemont – La Petite-Patrie, François W. Croteau.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!