Comme pour les éditions passées, un réalisateur du pays vedette de ce Tapis Rouge au cinéma danois, viendra partager sa vision du cinéma. Cette année, c’est le cinéaste Christoffer Guldbrandsen (The President) qui est l’invité d’honneur. Il sera au cinéma Beaubien lors de la soirée d’ouverture, le jeudi 25 octobre, pour y présenter son film, et, le lendemain, à l’Inis, pour y parler de son métier.

La directrice générale de l’événement, Vanessa-Tatjana Beerli, avoue que, contrairement à certaines années passées du Tapis Rouge, ce fut difficile de pouvoir compter sur la présence d’au moins un réalisateur danois, lors du festival.

« Pour le cinéma de la Catalogne, comme pour le cinéma de la Roumanie, ce ne fut pas difficile. Cette fois, ce ne fut pas évident d’avoir accès à des cinéastes du Danemark pour venir chez nous en cette période de l’année. Ils tournent beaucoup présentement. Tant mieux pour eux, mais cela a causé des problèmes pour en trouver un qui était libre et qui avait l’intérêt de venir ici. »

La plupart des films qui seront présentés lors du festival le seront dans leur langue d’origine, sous-titrés en anglais. « Quand on fait venir un film avec des sous-titres anglais, c’est qu’on n’a pas le choix. C’est souvent la difficulté des films qui veulent s’exporter et avoir une carrière internationale; c’est pratiquement toujours dans la langue anglaise que l’on double ou sous-titre. Les Danois n’y échappent pas, eux qui sont résolument tournés vers un cinéma international.

« Par contre, je n’ai jamais eu de plaintes concernant cet aspect. Les gens qui viennent au festival comprennent cette situation. Ils peuvent aussi consulter la programmation d’avance, pour ainsi bien faire leur choix en toute connaissance de cause. »

Aux 11 films présentés au cinéma Beaubien, ajoutons que la maison de la culture Rosemont – La Petite-Patrie présentera un spectacle piano-contes racontant ceux de Hans-Christian Andersen, le vendredi 26 octobre, de même qu’un concert autour de la musique danoise par l’Ensemble Viaggiare, le lendemain soir. Une autre façon de découvrir la culture du Danemark.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!