Si on a survécu à la fin du monde en 2012, la faim du monde quant à elle est toujours d’actualité en 2013. Parce qu’on est à ce temps de l’année, voici en guise de menu du jour, 10 tendances culinaires accompagnées de leurs résolutions pour 2013. Notez toutefois que comme en restauration on prend plus de réservations que de résolutions, elles seront composées essentiellement d’ingrédients facultatifs.

10 – Nos racines. Cette tendance revient tous les ans depuis une décennie. Après avoir batifolé avec la cuisine moléculaire et des produits aussi rarissimes que dispendieux, la tendance penche vers le retour aux sources. Traçabilité des ingrédients, responsabilisation, pérennité des ressources se résument avec le mot vedette : local. S’il y a un nationalisme qui aura le vent dans les voiles au Québec en 2013, c’est le nationalisme culinaire ! Prends des notes Pauline !

À propos, ça fait déjà plusieurs années que je remets ça, mais cet été, je prends la résolution d’enfin m’abonner aux paniers bio dans mon quartier.

9 – Passe-moi les patates. Dans la même veine, la façon de servir ces plats réconfortants change la dynamique autour de la table en 2013. Comme les Indiens, les Chinois et les Italiens, on les sert à même le plat de cuisson, au centre de la table, dans un esprit de convivialité et de partage.

Cela étant dit, l’esprit de partage demeure la bienvenue dans le domaine des tâches, dans la cuisine ou ailleurs… Je fais à manger et tu fais la vaisselle ou vice versa, demeure un gage de longévité des ménages en 2013.

8 – Bonjour la police. Alors qu’on se remet à peine des ravages des cupcakes (particulièrement ceux au red velvet), certains experts prévoient le retour du beigne 2013 ! Étant moi-même un amateur de beigne invétéré, je suis d’avis qu’il était temps que cet emblématique dessert reprenne ses lettres de noblesse.

Il est vrai qu’on a été dur avec nos policiers en 2012. Ils le méritent quand même… Qu’ils prennent leurs résolutions.

7 – Champagne, showbiz. Quel sera ZE snack en 2013 ? Le popcorn gourmet ! Exit le popcorn en sachet qu’on fait cuire dans la boîte à cancer. On l’assaisonne à l’huile de truffe et on s’en sert dans des desserts et des salades.

Je vous mets au défi de renier cette aberration culinaire qu’est le micro-ondes en 2013. Faites comme moi, servez-vous-en comme cloche à fromage ou à gâteau…

6 – Bouffe en cavale. Si les lois municipales le permettent, il y a fort à parier qu’on verra enfin l’arrivée des “food trucks” dans les rues de Montréal… Parce qu’une expérience gastronomique est justement une “expérience” en partie à cause du contexte, notre belle ville gagnerait beaucoup à offrir ce service tant à ses concitoyens qu’aux touristes.

Pour ma part, j’aimerais bien sauter dans le wagon l’été prochain, mais comme je n’ai pas de permis de conduire, j’envisage démarrer un stand à hot-dog à vélo. Du coup, je ferai plus d’exercice et je serai sur la bonne route vers ma prochaine résolution.

5 – Mettre du piquant. Connaissez-vous la sauce gochujang ? Cette sauce coréenne, épicée et légèrement sucrée sera sur toutes les lèvres en 2013. Vous y brûlerez-vous ?

Note à moi-même pour éviter les brûlements d’estomac; arrêter de commander des extras sur ma pizza passé 3h du matin…

4 – “Smoke meat everyday”. Une tendance qu’on a vue apparaître en 2012 et qui se poursuivra de plus belle en 2013 est l’explosion des techniques et des applications du fumage en cuisine. Le fumage n’est plus seulement réservé à la viande et au poisson. On fume tout ! De la crème glacée et la crème fraîche jusqu’au chou-fleur, en passant par les cocktails, et même jusqu’à l’eau !

Ma résolution pour 2013, vous l’aurez deviné, arrêter de fumer.

3 – Un nuage de lait dans ton RedBull ? Selon certains “experts” le thé est le nouveau café en 2013. Je crois qu’il serait plus exact de dire que le thé est la nouvelle boisson énergisante. Mais d’une façon ou d’une autre, j’en suis heureux.

Afin de ménager mon entourage, j’éviterai les boissons stimulantes passé 11 h. Promis les amis.

2 – I ❤ Bacon. On le sait, le bacon éveille les passions. S’il a figuré parmi les mots les plus recherchés sur Google en 2012, il y a de fortes chances que 2013 soit l’année de sa version haut de gamme: la pancetta. Si la tendance se maintient, on devrait voir apparaître des dérivés à saveurs de pancetta tels que les lubrifiants, la gomme balloune, le dentifrice et les sous-vêtements en 2014.

Les mots bacon et résolution ne devraient jamais être utilisés dans la même phrase. Jamais.

1 – Le début de la faim. L’année 2013 sera celle de la betterave et du quinoa ou ne sera pas ! J’en imagine certains déjà perdre leur teint à l’idée de voir ces nouveaux aliments vedettes s’infiltrer dans leurs assiettes au quotidien. Pas de panique !  Il y a de la lumière au bout du tunnel. Avec un peu de savoir-faire, il y a moyen de les consommer pour autre chose que leurs vertus nutritives…

Afin de nous remettre des excès du temps des fêtes et commencer l’année de bonne papille, voici en guise de dernière résolution, une recette top tendance pour 2013, la salade de quinoa, betteraves et fromage de chèvre.

 

Ingrédients (pour 4 personnes):

250 g de quinoa

1 oignon émincé

4 petites betteraves

150 g de fromage de chèvre frais

4 cuillères à soupe d’huile d’olive

3 cuillères à soupe de jus de citron

Quelques feuilles de menthe ciselées

Quelques feuilles de basilic ciselé

Sel et poivre au goût

Méthode:

Rincer le quinoa à l’eau froide.

Dans un grand chaudron, porter une grande quantité d’eau salée à ébullition et cuire le quinoa environ 10 minutes. Égoutter et réserver.

Dans un chaudron avec de l’eau froide, plonger les betteraves et porter l’eau à ébullition. Cuire les betteraves environ 30 minutes.

Plonger les betteraves dans de l’eau glacée, les éplucher et les trancher.

Dans un grand cul de poule, mélanger tous les ingrédients.

Rectifier l’assaisonnement et servir.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!