archives La plongeuse rosemontoise Pamela Ware.
Le duo formé de Meaghan Benfeito et Roseline Filion ainsi que la paire composée de Jennifer Abel et Pamela Ware sont montés sur le podium des épreuves synchronisées, dans le cadre de la deuxième étape des Séries mondiales de plongeon, qui s’est déroulée du 22 au 24 mars, à Dubaï, aux Émirats arabes unis.

Benfeito (Villeray) et Filion (Rosemont) se sont classées au deuxième rang à la tour de 10 mètres. Elles avaient aussi terminé deuxièmes à la première étape des Séries mondiales en Chine. Abel (Laval) et Ware (Rosemont) ont, quant à elles, pris le troisième échelon au tremplin de 3 mètres, à leur deuxième présence ensemble seulement en Séries mondiales.

À la tour, les Chinoises Ruolin Chen et Huixia Liu, victorieuses à la première étape à Pékin, ont mené d’un bout à l’autre et l’ont emporté grâce à un pointage de 353,04. Deuxièmes après chacun de leurs cinq plongeons, Benfeito et Filion ont récolté 331,44 points, tandis que les Russes Yulia Koltunova et Natalia Goncharova ont fini troisièmes avec une note de 315,36.

« Ç’a été beaucoup mieux qu’en Chine, a mentionné Benfeito. Nous étions plus stables individuellement. Ça nous a vraiment aidées. »

« Une note de 331, c’est à seulement six points du pointage que nous avons obtenu aux Jeux olympiques de Londres (337,62), s’est-elle réjouie. C’est quand même incroyable parce que c’est seulement notre deuxième compétition en synchro cette année. »

La Villeroise a une bonne idée du travail qui les attend à leur retour. « En comparaison aux Chinoises, notre synchronisation est quand même assez bonne. Nous devons travailler notre stabilité individuelle et nos entrées à l’eau pour essayer de nous rapprocher d’elles. »

Abel et Ware déjà sur le podium

Au 3 mètres, les Chinoises Zi He et Han Wang se sont imposées avec 331,20 points. Les Italiennes Tania Cagnotto et Francesca Dallape se sont classées deuxièmes grâce à une note de 297,90, alors que Abel et Ware ont obtenu un pointage de 296,10.

« Nous avons fait un grand pas vers l’avant », a affirmé Abel, qui avait terminé cinquième avec Ware à Pékin. « Nous venons vraiment de prouver que nous serons à surveiller. »

« Nous étions un peu déçues de notre performance individuellement en Chine. Aujourd’hui, nous voulions beaucoup mieux plonger et c’est ce que nous avons fait », a indiqué Ware.

Contente, Ware n’était pas surprise de se retrouver parmi les trois premiers duos si rapidement. « Si nous refaisions ce que nous faisions à l’entraînement, nous savions que nous pouvions monter sur le podium. »

Cinquièmes après chacun de leurs quatre premiers passages, les Québécoises ont réussi le meilleur plongeon de la cinquième et dernière ronde pour se faufiler sur le podium.

« Notre dernier plongeon, c’est l’un de nos meilleurs à Pamela et moi. Nous sommes capables d’avoir de bonnes notes en le faisant et c’est ce qui s’est passé aujourd’hui. »

Seul bémol, la Lavalloise se sentait fatiguée et a eu du mal à gérer son énergie. « J’ai passé la verticale dans deux de mes trois gros plongeons. C’est ce qui nous a enlevé tout espoir de finir deuxièmes. »

Le prochain arrêt des Séries mondiales sera Édimbourg, en Écosse, du 19 au 21 avril. Carol-Ann Ware et Pamela Ware seront alors de la partie.

La prochaine compétition de Benfeito et Filion sera la Coupe Canada, un Grand Prix de la FINA qui sera présenté à Gatineau, du 2 au 5 mai.

(Source : Sportcom)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!