Depuis le début de l’automne, l’arrondissement Rosemont–La Petite Patrie propose plusieurs activités pour les jeunes adultes ainsi que pour les familles.

À la suite d’un sondage effectué au cours de l’année, les besoins des personnes âgées de 16 à 35 ans n’étaient pas nécessairement pris en compte dans l’élaboration de loisir dans la métropole. Réalisant la demande de cette population, l’arrondissement, avec la collaboration d’organismes de loisirs et du programme Déclic Loisir, a mis sur pied une nouvelle offre.

Une quinzaine d’activités sont suggérés aux jeunes adultes « qui prend en considération les différentes réalités qu’ils vivent, soit des horaires atypiques, des revenus bas et changeants, les études, l’intégration au marché du travail, des enfants en bas âge, etc. », peut-on lire dans le répertoire d’activité de Rosemont–La Petite Patrie.

Parmi celles-ci, notons le badminton et le basketball libre, le boot camp, l’ultimate frisbee, zumba avec bébé ainsi que flashmob.

Un défi

Selon le représentant de Rosemont–La Petite Patrie pour Déclic Loisir, Michel St-Pierre, la difficulté du programme est d’installer cette tranche d’âge à Rosemont–La Petite Patrie.

« Le défi était de positionner le programme au sein de l’arrondissement et des partenaires. La tranche d’âge 25-35 ans n’est pas reconnue depuis très longtemps, surtout auprès des arrondissements et des répertoires d’activités, explique M. St-Pierre. »

« C’est toujours un défi d’incorporer cette offre dans le contexte de tout ce qui se passe dans un arrondissement au niveau des loisirs, ajoute-t-il. C’est bien d’avoir un programme, mais il faut bien l’installer et ça demande du temps, mais on est sur la bonne voie. »

Programmation hivernale?

Les différentes activités proposées à l’automne pourraient ne pas revenir en hiver.

Questionné sur la prolongation de l’offre au cours de la prochaine année, l’agente de communication de l’arrondissement, France Lebrun, n’a pas voulu confirmer ou nier la reprise des activités. Cette décision serait prise selon le nombre d’inscrits et la demande, soutient-elle.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!