Alarie Photos Le maire de Rosemont – La Petite-Patrie.
Le budget 2013 de la Ville de Montréal a été dévoilé il y a quelques jours et comporte une hausse des taxes qui aura un impact direct sur les comptes des propriétaires présents dans Rosemont – La Petite-Patrie (RPP). Cependant, voilà que l’administration centrale fait volte-face sur son propre budget et annoncera des changements au cours des prochains jours.

 C’est le président du comité exécutif, Michael Applebaum, qui en a fait l’annonce le jeudi 1er novembre: « Je comprends que les contribuables sont frustrés par ce qu’ils voient. Je suis un élu, je suis ici pour écouter la population. J’ai demandé hier à mon directeur général, avec le responsable des finances, de commencer à me préparer différents scénarios.»

Une assemblée extraordinaire de tous les élus de Montréal a été convoquée le 13 novembre pour l’adoption du budget, avec les changements ou non qui seront apportés par M. Applebaum.

Une situation qui fait réagir le maire de l’arrondissement de RPP, François W. Croteau: « C’est la moindre des choses de revoir le budget; les Montréalais se font flouer depuis plus de 10 ans par toute la corruption qui existe dans la Ville et il faudrait qu’ils acceptent une hausse sans rien dire ? »

Dans sa forme actuelle, le budget 2013 prévoit une hausse de taxes moyenne pour les immeubles résidentiels de RPP de 4,4 % et pour les non résidentiels, de 4,3%. Seuls les arrondissements Le Plateau-Mont-Royal (5,7 %), Anjou (5,4 %), le Sud-Ouest (4,9 %), Lachine (4,7 %) et Outremont (4,6 %) ont une hausse plus significative que Rosemont – La Petite-Patrie.

Reste à savoir si tout restera ainsi ou sera changé dans les prochaines heures. « On s’attend à l’annulation de la hausse des taxes. On verra le 13 novembre », indique M. Croteau.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!