Chers amis, beaucoup de nouvelles cette semaine. Évidemment, des renseignements sur Saint-Gérard. On y va rondement. Mais d’abord une vraie bonne nouvelle!

Le député de Laurier-Dorion sera papa

Belle grande nouvelle! L’épouse du député de Laurier-Dorion, Gerry Sklavounos, est enceinte. Le premier bébé du couple devrait naître au début de juillet. Les futurs parents sont très heureux. Beaux moments à vivre pour eux!

Les élèves de Saint-Gérard

La première semaine des enfants au CEGEP- on se rappelle qu’ils sont scolarisés au CEGEP Ahuntsic – s’est bien passée. Les enfants sont vraiment capables d’adaptation. Précisons que les adultes qui entourent les enfants, les parents, les enseignants et le personnel du service de garde ont bien su guider et encadrer les enfants notamment avec des propos réconfortants. Certes, il y a eu quelques imprévus ; par exemple la tempête de neige, le premier jour du déplacement, a provoqué des retards qui ont fait peur. Mais les choses se sont globalement très bien déroulées.

Hommage à la directrice de l’école Saint-Gérard

Madame Louise Beauchamp, la directrice de l’école Saint-Gérard, en a mené très large depuis deux semaines. À titre de directrice de l’école, il lui revenait de concevoir l’organisation des services pédagogiques, les déplacements des enfants et d’assurer la qualité de ces services. Elle devait aussi amener son personnel et les parents à se mobiliser pour que le projet se réalise dans les conditions optimales.

Madame Beauchamp a relevé le défi avec brio. Je connais Mme Beauchamp depuis de nombreuses années (comme enseignante à Georges-Vanier, directrice adjointe à cette même école avant de prendre la direction de l’école Saint-Gérard); j’ai toujours vu en Mme Beauchamp une pédagogue des plus compétentes. Je ne l’avais jamais vue comme j’ai eu l’occasion de la voir au cours des dernières semaines, notamment au moment où elle a pris la parole devant des centaines de parents. Une véritable leader! Un dernier mot : l’école Saint-Gérard est spéciale pour Mme Beauchamp puisqu’elle y a fait ses études primaires.

Saint-Gérard : l’option Georges-Vanier

Lors de l’assemblée de parents, la présidente de la CSDM, Mme Diane De Courcy, a expliqué que l’école qui allait recevoir les enfants de Saint-Gérard serait sélectionnée sur la base de trois critères : 1) la qualité de l’air devra être assurée 2) tous les enfants devront être accueillis dans un même édifice 3) l’école devra être la plus près possible de l’école Saint-Gérard.

Les administrateurs de la CSDM ont fait des recherches de tous ordres pour trouver un endroit qui corresponde à ces critères ; on a même fait des démarches pour louer des espaces nécessaires de l’autre côté de la rue, c’est-à-dire dans les bureaux de la FTQ et du Fonds de Solidarité, au Centre Claude-Robillard, au Patro Le Prévost. C’est dire qu’on était près à beaucoup pour trouver un espace qui corresponde aux critères définis par Mme De Courcy.

Une fois ces critères énoncés, on s’est bien rendu compte que les choix étaient limités. L’arrière de l’école Georges-Vanier (avec l’entrée par la rue Mistral) était la meilleure solution. On aménagera, à l’arrière de l’école, un ensemble de classes et de locaux pour le service de garde. De fait, dans les murs de Georges-Vanier, il y aura deux écoles… séparées.

Quand le déménagement?

Quand se fera le déménagement? Quand les enfants cesseront-ils de fréquenter le CEGEP? Diverses possibilités s’offrent à nous et aux parents et cela fait l’objet de discussions. Normalement, au moment où j’écris ces lignes, ce serait en février… on verra.

Rencontre du CE de Georges-Vanier

Mardi dernier, le CE s’est réuni de façon spéciale. Il s’agissait pour les membres d’être saisis d’une proposition de solution pour le déménagement pour les élèves de Saint-Gérard. La proposition est à l’effet que l’arrière de l’école, là où sont les bureaux du Réseau Centre, soit occupé par les enfants et le personnel de l’école Saint-Gérard, autrement dit, les gens de Saint-Gérard entreront dans l’édifice par l’entrée arrière qui donne sur la rue Mistral. Quant au Réseau-Centre, il sera déménagé.

C’est la deuxième fois depuis six ans que l’on fait ainsi appel à la communauté de Georges-Vanier. On se souviendra que lors de l’incendie de Père-Marquette, c’est à Georges-Vanier que les élèves de Marquette ont été scolarisés, ce qui a supposé de la part de toutes les familles des modifications importantes à l’horaire. Ce n’est pas ainsi que les choses se passeront avec l’arrivée des enfants de Saint-Gérard ; tout ce qui changera pour les élèves de Georges-Vanier, c’est que certains d’entre eux auront leurs cours dans d’autres locaux.

Conférence téléphonique avec les membres du CE de Saint-Gérard

Il y a plusieurs décisions qui devaient être prises en ce qui regarde les élèves de Saint-Gérard. La présidente de la Commission scolaire, Mme Diane De Courcy et moi avons toujours tenu à ce que les parents du CE soient associés au processus de décision…mais on ne peut pas se réunir tous les jours, d’où le recours à des conférences téléphoniques. Au cours de la semaine, à deux reprises, les membres du CE, Mme De Courcy et moi avons pu échanger par le biais de conférences téléphoniques. Les parents ont toujours manifesté une très grande disponibilité et je les en remercie.

Le restaurant L’Enchanteur

Il est de ces gestes qui méritent d’être notés. Le 27 décembre dernier M. Mourad Ramhdane, propriétaire du restaurant L’Enchanteur (où on mange très bien), a offert un dîner gratuit, dans son restaurant, à 200 citoyens de Villeray aux prises avec des problèmes financiers. Avec raison, le Regroupement pour le développement de Villeray a écrit une lettre de remerciements à Mourad. Je joins ma voix à celle du Regroupement.

Robotique FIRST

Un immense événement se produira à Montréal ce printemps : un festival de robotique auquel participeront des élèves des écoles secondaires des États-Unis, de l’Ontario et du Québec. L’an passé l’événement s’est déroulé à Toronto et trois écoles secondaires de la CSDM y ont participé. Cette année, ce sont 325 jeunes de la CSDM, des jeunes de 15 écoles secondaires, qui seront de la compétition. Dans mon quartier, il s’agit des écoles Père-Marquette et Georges-Vanier. Je vous en parlerai davantage à un autre moment.

Le Chœur de la Petite-Patrie

Pour la session d’hiver 2012, le Chœur de la Petite Patrie cherche des voix de basses et de ténors. Une invitation donc aux hommes – ou femmes à la voix grave.

Le répertoire chanté est très varié; de Mozart à Daniel Lavoie. Les répétitions ont lieu les mardis soirs de 19 h 30 à 22 h à l’église Saint-Édouard, angle Saint-Denis et Beaubien (à côté du métro Beaubien) et il en coûte 50 $ pour les partitions et le CD de pratiques au début de la session.

Pour plus de renseignements, on peut écrire au choeurdelapetitepatrie@hotmail.com ou téléphoner à Pauline Lagacé au 514-272-6668 ou visitez le blogue:

www.arrondissement.com/blogue/choeur-de-la-petite-patrie

La date limite pour s’inscrire est vendredi le 27 janvier.

Voilà pour cette semaine.

Des questions? Des commentaires?

Écrivez-moi.

Embrassez vos enfants pour moi.

Bonne semaine.

Kenneth

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus