(Photo: gracieuseté)
Chers amis, comme si notre quartier n’en avait pas assez avec le problème survenu à Saint-Gérard, c’était au tour de Victor-Doré cette semaine.

Victor-Doré : panne d’électricité

Lundi le 24 janvier, il y a eu panne d’électricité à Victor-Doré : plus de chauffage, plus d’eau. Précisons aussi que l’électricité est nécessaire pour le fonctionnement des appareils de santé comme les machines de gavage et d’inhalothérapie.

Hydro-Québec est intervenu, mais tout a été long. Les enfants ont été relocalisés à l’école Joseph-Charbonneau.

On a communiqué avec tous les parents pour les aviser que le service de garde serait fermé. Plusieurs parents sont venus chercher les enfants à la fin de l’école.

À Joseph-Charbonneau, tous les enfants ont eu leur dîner comme s’ils étaient à Victor-Doré et les enfants nécessitant le gavage ont été gavés.

Quelle expérience pour les enfants, les parents et le personnel.

Saint-Gérard et les médias

Pendant mes premières années de commissaire scolaire, je cherchais « fébrilement » à faire la manchette des journaux. Je voulais être une vedette. J’ai beaucoup changé à cet égard. Depuis environ 10 ans, je fais tout pour ne pas retourner les appels aux journalistes qui veulent me joindre. Ce n’est pas que je veuille cacher l’information, c’est que je sais trop bien que les journalistes ne retiendront de mes propos que ce qui fait spectacle; autrement dit, la seule nouvelle qui compte est la nouvelle spectaculaire.

Je vous donne un exemple. Il y a trois ans, le Journal de Montréal voulait faire un reportage démontrant l’inefficacité des mesures d’apaisement de la circulation devant l’école Saint-Arsène. L’idée-maîtresse de l’article était précise avant même que le journaliste et le photographe se présentent pour observer les faits. Une fois sur les lieux, ils constatent que les mesures d’apaisement ont comme effet de réduire la vitesse de circulation ; cela est évident à la lumière des données recueillies par ces mêmes journalistes. Constatant cela, ils m’annoncent qu’il n’y aura pas d’article dans le journal et je me souviens fort bien de la phrase prononcée : « On n’est pas pour écrire un article démontrant que les mesures sont efficaces ».

Et St-Gérard? La couverture médiatique sur les assemblées de parents à Saint-Gérard était du même calibre ; on cherchait le spectacle et non pas à dire les choses comme elles se sont passées. Sauf deux ou trois exceptions, les interventions des parents étaient respectueuses et formulées dans le calme; tout le monde était aussi en recherche de solutions. J’ai la conviction que les plus de 400 parents présents à chacune des assemblées qui s’est tenue partageraient cet avis.

Or, qu’est-ce qui a été diffusé en ondes? Absolument pas les commentaires posés et nuancés de la majorité des parents qui sont intervenus. On a présenté, quasi exclusivement, les seules interventions les plus spectaculaires parce que formulées d’un ton véhément. On n’a même pas cherché à présenter d’autres interventions, celles qui reflétaient bien davantage le climat de la soirée.

Le style de journalisme auquel on assiste depuis une dizaine d’années sert bien sûr à vendre de la copie, à attirer les auditoires. Il transforme les journalistes en metteurs en scène de spectacles. Il est loin d’être sûr que la démocratie soit bien servie, il est loin d’être sûr que l’on respecte ici le droit des citoyens à l’information.

Mireille Sauriol confirmée à la direction adjointe du Réseau

L’ex-directrice de l’école Saint-Gabriel-Lalemant a été confirmée dans le poste qu’elle occupe depuis quelque temps. Dans sa décision, le Conseil des commissaires a tenu compte de la qualité des relations entre Mme Sauriol et tous les acteurs avec lesquels elle doit communiquer, de la pertinence et de la clarté de ses communications et de sa capacité d’écoute. Plus encore, on a noté sa contribution très appréciée à la réflexion sur les enjeux pédagogiques.

Budget du commissaire

C’est la troisième fois que j’en parle… vous allez trouver que j’insiste… et c’est ce que je fais… pour éviter les erreurs de l’an passé. J’espère recevoir d’ici un mois toutes les demandes que les OPP ou les CE auront à me formuler. Les directions d’école sont au courant de la procédure à suivre.

ParentESE

Le Conseil des commissaires a accepté de verser 180 000 $ à ce projet dans le Centre-Sud de Montréal. Ce sera un investissement très rentable.

De quoi s’agit-il? Un programme qui vise essentiellement le développement de compétences parentales nécessaires à la réussite des élèves. On vise surtout à accompagner les parents les plus démunis et isolés.

C’est la CSDM qui animera ce processus en association avec des organismes communautaires qui interviennent déjà auprès des parents.

Fait à noter, la syllabe « ESE » de ParentESE s’écrit en majuscules, puisqu’il s’agit d’un acronyme signifiant Engagé dans le Soutien à ses Enfants. Le titre exprime ainsi la principale orientation de ce volet du campus destiné aux parents.

La place des Arts et la CSDM

Un brin d’histoire. Là où se trouve la Place des Arts, a existé l’Académie commerciale catholique inaugurée le 19 juin 1872. Cette école est la première construite par l’ex-CECM et le Conseil des commissaires s’y est réuni de 1872 à 1956. L’immeuble a été démoli vers 1960 pour permettre la construction de la PDA.

Soucieux de préserver le patrimoine immatériel de notre société, le Conseil des commissaires a décidé d’entreprendre des démarches pour l’installation d’une plaque commémorative qui souligne la présence de l’Académie commerciale catholique sur le terrain actuel de la PDA.

Saint-Arsène : rencontre des élèves de 6e année.

J’ai accepté une belle invitation. Mardi matin, le 31 janvier, je rencontrerai les élèves de 6e année de l’école Saint-Arsène pour échanger avec eux sur le travail que je fais comme commissaire. Je ne vous cacherai pas que je suis assez heureux de cette invitation… et un peu nerveux.

Voilà pour cette semaine.

Des questions? Des commentaires? Écrivez-moi.

Embrassez vos enfants pour moi.

Bonne semaine.

Kenneth

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus