C’était soir de séance du conseil d’arrondissement dans Rosemont – La Petite-Patrie ce lundi 2 avril et de nombreuses résolutions y ont été approuvées.

 

La Piaule garde son local

Depuis juin 2003, la Ville loue des locaux de 269,42 mètres carrés, au rez-de-chaussée et au sous-sol de l’immeuble situé au 6525 boulevard St-Laurent, pour y loger l’organisme «La Piaule» à des fins d’activités communautaires et de loisirs. Le bail viendra à échéance le 31 mai. À la demande de l’arrondissement, la Direction des stratégies et transactions immobilières a procédé au renouvellement du bail pour une période additionnelle de deux ans, soit du premier juin 2012 au 31 mai 2014.

Le coût de location des locaux au rez-de-chaussée et au sous-sol de l’immeuble pour une période de 2 ans est de 100 757,29 $ (incluant la TPS et la TVQ).

Communautaire à Alphonse-Desjardins

Alors qu’on ne sait toujours pas quand la Commission scolaire de Montréal (CSDM) aura la permission du Ministère de l’éducation de vendre son ancien bâtiment situé au 6755 de la 36e Avenue – le centre Alphonse-Desjardins – l’arrondissement procède à la signature d’un nouveau bail de location de trois ans, rétroactif au 1er janvier 2011, moyennant un loyer total de 468 596,25$.

C’est en 2011 que le Ministre de l’éducation a imposé un moratoire qui suspendait alors la vente des bâtiments appartenant à la CSDM. Puisque la vente est retardée, les parties en cause ne peuvent poursuivre les négociations relatives à l’acquisition des bâtiments. Conséquemment, un nouveau bail de location doit être conclu pour ces immeubles qui sont déjà utilisés pour des services communautaires et sportifs.

Le nouveau bail inclus également l’utilisation d’un local du centre qui était occupé jusque-là par un autre locataire. La superficie louée passe donc de 2457 m² à 2557,06 m².

Arts et Culture, rendez-vous à l’église Saint-Marc!

C’est finalement à l’église Saint-Marc que se déroulera le prochain Rendez-vous culturel, le 30 mai prochain.

Après un premier rendez-vous en mai de l’an dernier, le Regroupement Arts et Culture Rosemont – La Petite-Patrie revient cette fois pour présenter le travail de huit comités de travail qui avaient été mis sur pied à la suite de l’événement. De plus, différentes actions concrètes proposées par chacun des comités seront discutées et éventuellement priorisées. L’arrondissement Rosemont – La Petite-Patrie octroie un montant de 2000$ au Regroupement pour l’organisation du Rendez-vous culturel 2012.

Un appui au loisir

Réunis du 6 au 10 octobre 2008, dans la ville de Québec, les participants au 10e congrès de l’Organisation mondiale du loisir (OML), venus de plus soixante-dix pays et des cinq continents, ont débattu du loisir comme déterminant du développement durable des communautés. L’arrondissement appui la Déclaration de Québec adoptée lors de ce rendez-vous.

Par cette résolution, les élus de Rosemont – La Petite-Patrie considèrent que le loisir public a des effets sociaux, culturels et économiques importants et constitue une contribution déterminante à la société.

Écoles printanières et estivales

L’arrondissement approuve l’entente inter-arrondissements entre les neuf arrondissements de l’ex-Ville de Montréal ainsi que la Direction des sports, pour assurer la tenue des écoles printanières et estivales des différentes associations sportives régionales de la région Montréal-Concordia.

L’entente proposée dans ce dossier permettra de poursuivre l’encadrement du sport montréalais et d’assurer la pérennité des activités sur glace lors des saisons printanières et estivales. La période d’activités s’étend de la fermeture des arénas au début du mois d’avril, jusqu’à l’ouverture au début du mois de septembre.

Pour l’histoire

L’arrondissement donne une contribution financière de 3500$ à l’organisme la Société d’histoire Rosemont-Petite-Patrie afin de les soutenir dans l’organisation de leurs activités auprès du grand public pour les années 2012 et 2013. La Société d’histoire Rosemont-Petite-Patrie est un organisme qui regroupe des amateurs d’histoire afin de favoriser l’étude, la recherche, la diffusion et la publication de documents pouvant servir à l’histoire du patrimoine de Rosemont–La Petite-Patrie. Les services offerts sont des conférences dans les écoles, la production d’un calendrier annuel, le catalogage de photos et d’archives ainsi que la publication d’un journal trimestriel. Le montant de 3500$ permettra de couvrir les frais inhérents à la réalisation de leurs activités annuelles.

Amis des livres, direction Étienne-Desmarteau

Les Amis de la Bibliothèque de Montréal, un organisme à but non lucratif, voué à la promotion de la lecture et des bibliothèques, tiendra une vente de livres, du 23 avril au 6 mai, à l’aréna Étienne-Desmarteau.

Au total, c’est 9125 documents périmés, désuets ou abîmés, qui seront offerts au prochain solde de livres. Ils sont en provenance de la bibliothèque Petite-Patrie (3000 livres), de Rosemont (5270 livres) et du Bubliobus (875 livres). Les profits de cette vente seront réinjectés dans le programme d’animation des bibliothèques de Montréal, incluant les deux bibliothèques et le Bibliobus. Ce dernier endroit fait partie de ce dossier puisque l’arrondissement est responsable de sa gestion pour l’année à venir.

De l’argent pour la Table Petite-Patrie

La complexité de certaines situations sociales et économiques oblige chaque acteur social à travailler en lien avec les autres acteurs sociaux et les citoyens concernés. Le soutien financier est précisément donné aux tables de quartier pour créer ou consolider de tels liens entre les différents acteurs et pour supporter les projets des groupes et des citoyens dans chaque quartier, de façon à améliorer le cadre et les conditions de vie pour tous.

L’arrondissement approuve donc la convention de la table locale de concertation « Regroupement des tables de concertation de La Petite-Patrie » d’une durée de deux ans, se terminant le 31 mars 2014 et octroyer une contribution financière de 11 000 $ par année pendant deux ans, pour la réalisation de son mandat.

Formation

Le Service des loisirs Angus-Bourbonnière agira comme fiduciaire pour la réalisation de la formation des aides-moniteurs. À cet effet, l’arrondissement lui octroi un montant de 1000$ pour cette activité qui se déroulera les 2 et 3 juin 2012 au centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme .

Depuis plusieurs années, l’arrondissement et les camps de jour organisent, en début de saison, une formation pour les aides-moniteurs bénévoles. La formation est offerte aux jeunes de 13 à 16 ans de l’arrondissement. D’une durée de 14 heures, la formation sera dispensée à l’interne par des assistants intervention en loisirs qui ont reçu une formation DAFA (Diplôme d’aptitude aux fonctions d’animateur). La formation est fortement suggérée à tous les jeunes qui désirent être accompagnateurs durant la saison estivale. En 2011, près de 32 jeunes ont participé à la formation.

Réaménagement de l’urgence de Maisonneuve-Rosemont

Le conseil adopte un projet de résolution autorisant le morcellement d’un terrain adjacent à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont permettant le réaménagement de l’unité de soins de l’urgence.

Une parcelle de 114,4 m2 doit être cédée à l’hôpital afin de permettre les travaux d’agrandissement de l’urgence. Cette opération cadastrale a pour effet de rendre dérogatoire le bâtiment de la polyclinique au niveau du taux d’implantation passant de 58 à 61 %. La Direction de l’aménagement urbain et des services aux entreprises de l’arrondissement est favorable à la demande considérant que ce démembrement est nécessaire pour permettre la réalisation des travaux d’agrandissement de l’urgence.

Un salon à caractère environnemental

Le Groupe Écosphère tiendra pour la première fois à Montréal le Salon Écosphère, sur le site du Technopôle Angus, les 19 et 20 mai. Entièrement consacrées au développement durable et à l’environnement, cette foire écologique a pour but principal d’informer et de sensibiliser le grand public en réunissant les principaux intervenants du domaine environnemental.

L’arrondissement tient à y participer : un projet de convention de partenariat promotionnel avec l’organisme Groupe Écosphère et l’octroi d’une contribution financière de 5000 $ pour l’année 2012 ont ainsi été approuvés lors de la séance.

« Alors que Montréal n’a plus depuis quelques années de foire à caractère environnementale, ce partenariat contribuera fortement à accroître la réputation environnementale de l’arrondissement tout en gardant sur son territoire l’événement qui sera appelé à prendre une ampleur considérable au cours des prochaines années », lit-on dans le sommaire décisionnel.

On estime à 15 000 le nombre de visiteurs qui fréquenteront la foire environnementale. Entre

150 et 200 exposants seront présents et seront regroupés sous de grands chapiteaux. Trente conférences sont au programme, dont celles d’Hubert Reeves et de David Suzuki, de l’animation pour les enfants, une halte-garderie, des ateliers culinaires et des restaurants santé sont également prévus. Environ 200 stationnements existants seront mis à la disposition des visiteurs et d’autres pourraient être aménagés de façon temporaire, dans la partie nord du quadrilatère, si nécessaire. Une navette sera mise en place à partir du métro Préfontaine pendant les deux jours de l’activité. On prévoit des fermetures partielles de rues, et à cet effet un plan de détour et une signalisation seront déposés à l’arrondissement. Enfin, l’installation de clôtures est prévue au pourtour des chapiteaux.

Le Groupe Écosphère est un organisme à but non lucratif, qui présentera deux éditions de sa foire environnementale multidisciplinaire, la première à Montréal, les 19 et 20 mai 2012 et la

seconde à Brome, les 22 et 23 septembre 2012.

Cette activité se déroulera principalement à l’intérieur du quadrilatère formé par les rues Molson, William-Tremblay, Augustin-Frigon et l’avenue du Mont-Royal.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!