Alarie Photos Le député de Rosemont Alexandre Boulerice, et Lysanne Blanchette-Lamothe, porte-parole adjointe du NPD pour les ainés, animaient une consultation sur la sécurité de la vieillesse organisée par le NPD.
Plus de quatre-vingt personnes étaient présentes le jeudi 16 février aux Habitations Nouvelles Avenues lors de la consultation sur la sécurité de la vieillesse organisée par le NPD.

La soirée était animée par Alexandre Boulerice, député de Rosemont – La Petite-Patrie et Lysanne Blanchette-Lamothe, porte-parole adjointe du NPD pour les ainés. Il s’agissait d’une consultation organisée dans le cadre d’une tournée pancanadienne de l’Opposition officielle sur ce thème. « Avoir autant de monde a une consultation publique, un jeudi soir, c’est bien la preuve que le gouvernement Harper doit respecter les ainés et ne pas faire passer de 65 à 67 ans l’âge d’accès à la pension de la vieillesse » explique Alexandre Boulerice.

La grande majorité des personnes présentes ont signé une pétition demandant que le gouvernement Harper « n’augmente pas l’âge d’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse et exhortant le gouvernement à mettre en œuvre les mesures nécessaires pour éliminer la pauvreté touchant les aînés. »

Les deux députés du NPD qui animaient la soirée ont insisté sur le fait que le Canada a les moyens de maintenir l’âge d’accessibilité à 65 ans. « Même le directeur parlementaire du budget a confirmé que le régime dans sa forme actuel est viable, explique Alexandre Boulerice. » (P.B.)

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus