Rosemont – La Petite-Patrie implante la collecte des résidus alimentaires dans 13 000 nouveaux foyers, ces jours-ci, ce qui portera le nombre total de portes desservies à 20 000.

« Nous avons déjà annoncé notre ferme intention d’atteindre rapidement l’objectif québécois de réduire l’enfouissement de 60 %, a expliqué le maire François W. Croteau, et cette extension de la collecte des résidus alimentaires constitue un geste concret dans cette direction. »

Les trois nouveaux territoires sont :

– Christophe-Colomb, Jean-Talon (côté sud), De La Roche, de Bellechasse (exclue)

– Louis-Hémon, Bélanger (côté sud), D’Iberville (côté ouest), Rosemont (côté nord)

– 1ère Avenue, Rosemont (côté sud), Saint-Michel (exclu), Laurier (exclue), Masson (exclue)

– Viau (côté est), Rosemont, 31e Avenue (exclue), Beaubien (côté sud), Chatelain (côté ouest), Rosemont (côté nord), L’Assomption (côté ouest), des Saules (côté nord), des Mélèzes

Les résidents des secteurs desservis ne peuvent donc plus mettre leurs sacs d’ordures le jour de la collecte des résidus alimentaires, au risque de recevoir un constat d’infraction. L’arrondissement tient à rappeler aux résidants que le dépôt illégal de matières résiduelles sur le domaine public nuit à tous les résidents du voisinage et à la propreté en général.

L’équipement est fourni gratuitement, mais les résidents doivent se procurer les sacs nécessaires, biodégradables ou compostables.

Avec cette nouvelle extension, près du tiers des 70 000 portes du territoire ont maintenant leur bac brun.

Rappelons que c’est la SODER qui s’occupe de la distribution des bacs bruns.

– Source : Arrondissement Rosemont – La Petite-Patrie

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!