Aujourd’hui, Érika Duchesne, candidate de Projet Montréal à l’élection partielle dans le Vieux-Rosemont, accompagnée de François William Croteau, maire de Rosemont – La Petite-Patrie, et de Richard Bergeron, chef de Projet Montréal, a annoncé ses engagements pour la réfection des rues et le stationnement dans le Vieux-Rosemont.

« L’accès à des commerces de proximité est une composante importante de la qualité d’un milieu de vie. Pour que la rue Masson continue à se développer et à se positionner comme une artère commerciale dynamique pour les citoyens du Vieux-Rosemont ainsi que tous les Montréalais, je m’engage à ce que les tarifs de parcomètres soient gelés à 1 $ l’heure », a déclaré Érika Duchesne.

En plus de cet engagement d’Érika Duchesne, François William Croteau a souligné la volonté de l’arrondissement d’augmenter le temps de stationnement avec parcomètre sur la rue Masson de deux heures à trois heures, au même tarif horaire. « Cette mesure offrira plus de flexibilité aux citoyens qui souhaitent effectuer leurs emplettes sur la promenade Masson sans se préoccuper de leur parcomètre », a ajouté le maire de l’arrondissement.

La réfection des rues du quartier fait également partie des priorités d’Érika Duchesne et du maire de Rosemont – La Petite-Patrie. « Comme chaque printemps, l’arrondissement a le défi de réparer les rues affligées de nids-de-poule et, à cet effet, poursuit son programme de réfection des rues pour assurer la sécurité des piétons, cyclistes et automobilistes. Malheureusement, le Vieux-Rosemont n’a pas bénéficié de ce programme à la hauteur de ses besoins. Il en revient au conseiller de district à faire acheminer des demandes à l’arrondissement, d’où l’importance d’avoir un conseiller présent dans l’arrondissement », a ajouté François William Croteau.

« Si je suis élue, je m’engage à travailler très fort pour que le Vieux-Rosemont ait sa juste part du programme de réfection des rues de l’arrondissement. Pour que les nids-de-poule soient réparés rapidement, le Vieux-Rosemont a besoin d’une conseillère présente et impliquée localement pour faire le lien entre le citoyen et l’arrondissement, a souligné Érika Duchesne. Par ailleurs, avec des hivers de plus en plus chauds, nos municipalités devront constamment relever le défi de la réfection rapide des nids-de-poule et trouver des façons d’innover. Nous devrons élaborer un plan ambitieux et surtout développer nos quartiers de façon plus durable », a-t-elle conclu.

Le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, a conclu en soulignant que les mesures annoncées aujourd’hui par Érika Duchesne et François William Croteau favoriseront l’intermodalité et la sécurité des déplacements dans le quartier. « Il est important que les citoyens puissent se déplacer à pied, à vélo ou en voiture de façon sécuritaire. Projet Montréal répond ainsi aux besoins de tous les citoyens », a-t-il mentionné.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!