Archives TC Media Trois personnes ont été interpellées après un vol dans un guichet automatique.

Trois personnes ont été interpellées, le 7 février, par des policiers du poste de quartier 35, dans La Petite-Patrie, après avoir dérobé une importante somme d’argent à une résidente du quartier. Les agresseurs présumés ont été repérés, alors que leur véhicule était pris dans un banc de neige.

Le vendredi 6 février, vers 18h, une femme d’une cinquantaine d’années, d’origine vietnamienne, est allée retirer 3500$ au guichet de la Banque Nationale, située à l’angle de la rue Bélanger et de l’avenue Papineau. Cet argent devait servir à lui payer un voyage dans son pays natal pour rendre visite à sa famille.

«Deux hommes et une femme sont alors arrivés et lui ont arraché son sac des mains. La dame est tombée à terre, en état de choc», indique Martin Dea, commandant du PDQ 35.

Une enquête a été ouverte par les policiers qui ont obtenu les images de la vidéo de surveillance de la banque.

«Les employés de la succursale connaissent bien la victime qui est une cliente régulière. Ils ont été choqués d’apprendre ce qui s’était passé», confie M. Dea.

Pris au piège dans un banc de neige
Le lendemain de l’agression, les enquêteurs sont retournés à la succursale de la Banque Nationale pour visionner d’autres images des caméras de surveillance.

«La patrouille a alors remarqué un véhicule pris dans un banc de neige dans la ruelle juste à côté. Les policiers ont reconnu les suspects de l’agression et ont tout de suite appelé du renfort», explique le commandant Dea.

Le trio d’agresseurs a été interpellé. Tous sont connus des services de police. Trois autres personnes se trouvaient à bord du véhicule et ont réussi à s’enfuir.

L’enquête est toujours en cours, mais deux suspects font déjà face à des accusations de vol qualifié.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!