Une portière ouverte aurait causé la chute du cycliste décédé samedi soir rue Saint-Denis, à l’angle de la rue Jean-Talon, a appris, en primeur, TC Media.

Le conducteur du véhicule stationné doit être rencontré, dans les prochaines heures, par les policiers de la section Enquête et collision.

Cette version doit être confirmée, mais tout porte à croire que le cycliste percuté par une voiture samedi soir, n’aurait pas fait une embardée de son propre chef.

«Quelqu’un aurait ouvert la portière de son véhicule stationné rue Saint-Denis, ce qui aurait causé le geste brusque du cycliste, indique Martin Dea, commandant du poste de quartier (PDQ) 35. On regarde fortement cette hypothèse.»

Plusieurs témoins ont été rencontrés depuis l’accident et semblent «corroborer cette version» de «l’emportiérage», ajoute le commandant.

Le conducteur de la voiture stationnée pourrait recevoir une amende de quelques dizaines de dollars pour ne pas avoir respecté l’article 430 du Code de la sécurité routière qui stipule que «Nul ne peut ouvrir la portière d’un véhicule routier […] sans s’être assuré qu’il peut effectuer cette manœuvre sans danger.»

«Le Code criminel pourrait également s’appliquer si on se rend compte qu’il y a eu une négligence ou un geste volontaire», ajoute M. Dea.

Rappelons que le cycliste, âgé d’une vingtaine d’années, a chuté juste devant une voiture qui n’a pas réussi à l’éviter. L’homme, qui ne portait pas de casque, est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital.

Les patrouilleurs à vélo du PDQ 35 vont sillonner les rues de La Petite-Patrie cette semaine, pour rappeler aux automobilistes les gestes de sécurité à adopter lorsque l’on se stationne en bordure d’une piste cyclable ou de la rue.

Les policiers mettront également l’accent sur le partage de la chaussée en cette période de rentrée scolaire.

Rappelons également qu’un autre accident, entre un cycliste et un autobus, était survenu dans la nuit du 17 août, rue de Bellechasse, près de la rue Henri-Julien. La victime, âgée d’une trentaine d’années, avait subi plusieurs blessures, mais on ne craignait pas pour sa vie.

Le commandant du PDQ 35 en appelle également à la vigilance des cyclistes en cette période très achalandée.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!