Collaboration spéciale/Marie-Michele Tremblay L'artiste Louise Viger et son œuvre «Une architecture d’air».

Une nouvelle œuvre d’art public réalisée par l’artiste Louise Viger orne désormais la place Hector-Prud’homme, située au coin des rues de Bellechasse et Saint-Hubert. Des travaux de réaménagement partiel ont été nécessaires, cet été, pour accueillir la structure.

L’installation a nécessité la démolition d’un bac de plantation au coin des deux rues et l’escalier de béton. Une partie de la surface de la place a également été abaissée au niveau de la rue.

Au sommet de l’œuvre d’acier, intitulée Une architecture d’air trône un petit corsage rouge. Le soir, une lumière camouflée dans la structure le fera flamboyer de l’intérieur.

«La présence d’œuvres artistiques au cœur des artères de l’arrondissement ajoute du dynamisme et de la personnalité au quartier tout en permettant aux résidents de découvrir l’art sous diverses formes et expressions», a souligné le maire, François Croteau, par voie de communiqué.

«Mon projet artistique repose sur une double perception visuelle et conjugue la fragilité de la dentelle d’une robe de mariée et le solide du bâti. L’un et l’autre s’y rencontrent, voire même, s’épousent», a commenté l’artiste, expliquant sa démarche.

L’œuvre a été retenue à la suite d’un concours d’art public, sur invitation. Une vingtaine de candidatures ont été analysées par un comité de sélection composé d’experts en art, d’un citoyen et de membres du personnel de l’arrondissement.

Rosemont–La Petite-Patrie a eu le soutien du Bureau d’art public de Montréal pour la réalisation de cette œuvre qui s’ajoute à la collection d’art public de la Ville. Le budget de réalisation et d’installation est de 80 482$.

L’artiste
Louise Viger est une artiste multidisciplinaire qui travaille à Montréal et qui vit depuis huit ans dans Rosemont–La Petite-Patrie.

Ses œuvres réalisées dans une vaste gamme de matériaux ont fait l’objet de plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec, au Canada et à l’étranger.

Parmi ses œuvres exposées à Montréal, mentionnons Des lauriers pour mémoire, en hommage à Jean Duceppe, pour le parc du même nom dans Rosemont–La Petite-Patrie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!