Stéphanie Maunay/TC Media Lors de travaux de réfection, des tests de fuite sont réalisés, mais la STM dit ne pas pouvoir prévenir tout risque d'épanchement.

La Société de transport de Montréal (STM) cherche des solutions pour corriger les problèmes d’infiltration d’eau survenus la semaine dernière à la station Beaubien. Des travaux seront réalisés dans les prochaines semaines pour éviter que la situation ne se reproduise.

Mardi, des équipes de la STM étaient sur place pour s’assurer que la situation était sous contrôle et évaluer les mesures à mettre en place.

«Des excavations exploratoires seront réalisées pour mieux diagnostiquer la problématique et les correctifs à long terme», indique Amélie Régis, porte-parole à la STM.

métro beaubien

Collaboration spéciale – Les amis de la rue Saint-Vallier

Il y a une semaine, plusieurs usagers de cette station de la ligne orange, située dans Rosemont–La Petite-Patrie, se sont étonnés de voir des gouttes d’eau tomber sur les escaliers mécaniques, un écoulement qui provenait des parois de l’édicule.

«Cette infiltration a été très ponctuelle et de courte durée. Aucun équipement ou infrastructure n’a été endommagé», assure Mme Régis.

Mercredi matin, l’écoulement avait cessé.

Quatre mois de chantier
La station Beaubien est rouverte depuis la fin août, après quatre mois de fermeture complète pour d’importants travaux de réfection.

Un contrat de 3, 6 M$ a été octroyé à la firme Groupe Axino notamment pour l’installation d’une nouvelle membrane d’étanchéité et de panneaux muraux.

«Nous avons étanchéifié une certaine partie de l’édicule au niveau de la toiture et du puits de lumière, mais pas la totalité. Cependant, les travaux de l’été dernier ne sont pas en cause. C’est la fonte des neiges rapide qui est à l’origine du problème», assure Mme Régis.

Lors de travaux de réfection, des tests de fuite sont réalisés, mais la STM dit ne pas pouvoir prévenir tout risque d’épanchement.

«La difficulté de travailler avec l’eau est qu’elle va trouver un autre chemin pour s’égoutter. On colmate les fuites présentes, mais d’autres peuvent apparaître quelques mois ou quelques années plus tard. Cela fait partie de la réalité de travailler dans un environnement souterrain», justifie la porte-parole de la Société de transport.

Fait courant
Aucun écoulement au-dessus de l’escalier mécanique de la station Beaubien n’a été observé par le passé, mais des infiltrations mineures dans les locaux techniques existent.

Une situation constatée par TC Media, lors de son passage à la station mercredi matin où plus aucune goutte ne tombait sur les escaliers mécaniques.

Station métro Beaubien

Des écoulements d’eau à l’intérieur de l’édicule, mercredi matin.               (Stéphanie Maunay/TC Media)

«La présence d’infiltration dans le réseau du métro est assez commun et cela est contrôlé par des canalisations, des rigoles aux planchers et des postes de pompage qui retournent l’eau dans la canalisation de la Ville en surface. Le phénomène est plus courant à la fonte des neiges et à l’automne aux périodes de grande pluie», souligne Mme Régis.

La STM attend un dégel complet avant de réaliser les travaux correctifs.

Un drain français devrait être installé le long du mur pour le relier au drain existant et minimiser les risques de récidives. Le coût de ces réparations n’a pas encore été communiqué.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!