Une opération a été menée par la Direction de la protection de la Jeunesse (DPJ) mercredi dans une école juive présumée illégale de Montréal.

L’opération s’est déroulée au 6355 avenue du Parc, dans Rosemont–La Petite-Patrie. Le Service de police de la Ville de Montréal était sur place en assistance de la DPJ.

«Nous ne pouvons pas commenter sur un cas précis en vertu des règles de confidentialité de la Loi sur la protection de la jeunesse. Donc, on ne peut donner aucun détail pour le moment», a indiqué la porte-parole des Centres jeunesse Batshaw, Claire Roy.

Le SPVM, indique seulement qu’aucune arrestation n’a eu lieu.

Selon le ministère de l’Éducation, aucun permis d’enseignement n’a été dispensé pour cet établissement.

«Selon nos informations, cette école dispense uniquement de l’enseignement religieux. C’est de la responsabilité des parents de s’acquitter de l’obligation de fréquentation scolaire de leurs enfants dans des écoles possédant un permis délivré par le ministère de l’Éducation» explique le ministère.

En juin 2015, l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie a délivré, à l’organisme religieux Vizhnitz Institution, un permis d’occupation de ce local dans le but de faire de l’enseignement. Toutefois, ce n’est pas de la responsabilité de l’arrondissement de vérifier si l’établissement possède bien un permis d’enseignement octroyé par le ministère de l’Éducation.

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes-Québec (CIJA-Québec) a réagi à l’intervention indiquant qu’elle «s’est déroulée en pleine conformité avec la Loi sur la protection de la jeunesse du Québec».

Son coprésident, Reuben Poupko, indique que d’après ses informations «l’école en question fonctionne sans permis du ministère de l’Éducation».

«CIJA-Québec croit que chaque enfant devrait avoir accès à une éducation qui corresponde aux exigences du ministère. En effet, toutes les écoles affiliées à la communauté juive institutionnelle respectent pleinement les exigences et le curriculum établis par le ministère de l’Éducation», peut-on lire dans un communiqué publié par l’organisation.

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!