Archives TC Media Près de 10 moutons tondront la pelouse du parc du Pélican au mois de juillet.

Rosemont-La Petite-Patrie valide la réalisation du projet pilote «Biquette à Montréal» pour cet été. Entre 8 et 10 moutons occuperont le parc du Pélican du 9 juillet au 7 août.

L’arrondissement a également octroyé une contribution financière de 5000$ pour soutenir ce projet lors du conseil d’arrondissement du 6 juin dernier.

«C’est une belle nouvelle. Ce projet est une première à Montréal et Rosemont-La Petite-Patrie montre combien elle est avant-gardiste en soutenant ce type d’agriculture urbaine» s’est réjoui Marie-Ève Julien-Denis, fondatrice de «Biquette à Montréal».

Toutefois, le financement du projet n’est pas encore finalisé. Depuis deux semaines, «Biquette à Montréal» fait appel aux citoyens en lançant une campagne de socio-financement pour collecter 5000$ supplémentaires.

«En 12 jours, nous avons déjà récolté la moitié de notre objectif. Les citoyens ont encore jusqu’à la fin du mois pour nous soutenir» encourage la bergère urbaine.

Pendant un mois, près de 10 moutons vont tondre l’herbe du parc du Pélican.

Cette activité d’éco-pâturage sera l’occasion pour «Biquette à Montréal» d’organiser des ateliers pédagogiques afin d’informer sur l’agriculture en général et urbaine plus particulièrement. Des soirées de discussion et de débat seront également organisées en présence d’invités de l’agriculture urbaine et paysanne.

L’arrondissement explique apporter son soutien pour encourager les initiatives citoyennes ou communautaires en agriculture urbaine sur le domaine public.

En cas de réussite du projet pilote, Marie-Ève Julien-Denis espère revenir tout l’été l’année prochaine.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!