Archives

En plus des mesures d’apaisement récemment annoncées, l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie a l’intention d’installer de nouveaux panneaux d’arrêt, d’ajouter des feux piétons et d’allonger le temps de traverses sur de multiples intersections de son territoire.

«Encore aujourd’hui, les collisions impliquant des piétons et cyclistes sont trop nombreuses à Montréal. Il faut agir maintenant !», a indiqué par voie de communiqué le maire François W. Croteau.
Une étude de la Direction de santé publique de Montréal souligne qu’environ 70 % des collisions se produisent aux intersections.

En réponse aux besoins exprimés par de nombreux résidents, l’arrondissement va installer d’ici la fin de l’année de nouveaux panneaux d’arrêt à 99 intersections.

Il compte également demander à la Ville centre d’ajouter des feux piétons à décompte numérique et d’allonger les temps de traverse à plus d’une vingtaine d’intersections. Enfin, une dizaine d’intersections feront l’objet d’une étude au cours des prochains mois afin d’évaluer la pertinence d’y ajouter des feux de circulation.
«Nous voulons garantir un milieu de vie de qualité à tous les citoyens de l’arrondissement, a précisé le maire. Nous sommes convaincus que ces mesures permettront d’améliorer la sécurité des déplacements de tous dans Rosemont–La Petite-Patrie.»

Ces mesures s’inscrivent dans le cadre du Plan local de déplacement de Rosemont–La Petite-Patrie et font partie des initiatives mises en œuvre par l’Administration pour améliorer la sécurité des piétons, des cyclistes et des personnes à mobilité réduite.(NA)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!