Johanna Pellus/TC Media Les 35 professionnels du Cégep de Saint-Laurent, qui sont notamment les conseillers pédagogiques, d’orientation ou encore les psychologues, avaient retardé la rentrée de quelques heures, en août.

Après plus de deux ans de négociations et une rentrée perturbée par les grèves dans les cégeps, une entente de principe a été conclue entre le personnel professionnel des collèges et le comité patronal.

Le Syndicat de professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) estime que les acquis sont préservés, avec des avancées intéressantes pour les deux parties.

Il y aura davantage de souplesse pour pourvoir les postes vacants, tandis que les employés pourront puiser dans la banque de 10 jours de maladie pour des congés de responsabilité familiale.

C’est sur la question des relativités salariales, qui consistent à attribuer le même salaire aux emplois jugés équivalents, que les principales avancées ont été faites, selon la SPGQ. Ainsi, les conseillers pédagogiques, qui représentent près de la moitié des membres des cégeps, seront évalués avec les spécificités liées à l’enseignement collégial.

Les professionnels ont par ailleurs obtenu des clauses financières identiques à celles qui ont été négociées à la table centrale du Front commun, il y a plus d’un an. Il s’agit entre autres d’une augmentation annuelle de 1,5 à 2 %.

Les événements des 22 août et 20 septembre, qui avaient notamment perturbé les cours dans les cégeps de Saint-Laurent, André-Laurendeau, à LaSalle, de Rosemont et de Bois-de-Boulogne, à Ahunstic-Cartierville, ont permis d’ouvrir la voie à une solution. Le syndicat juge que le principe de la libre négociation a été respecté.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!