L’entrepreneur chargé des travaux préparatoires en vue de l’agrandissement de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM) n’a plus accès au chantier, du moins, en partie. Germano Construction n’a pas respecté les horaires prévus au contrat.

Le bruit a commencé vers 6h30 mardi, ce qui a incommodé les malades de l’institution du boulevard Gouin. Pourtant, les travaux doivent être exécutés de 8h à 16h.

Informé de la situation, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal a effectué un suivi auprès de l’entrepreneur afin que l’horaire soit respecté. Ce ne fut pas le cas puisque les ouvriers se sont présentés à la même heure le mercredi.

«Nous sommes surpris et mécontents, indique le porte-parole du CIUSSS, Hugo Larouche, qualifiant cette situation d’inacceptable. Nous avons à cœur le bien-être des patients.»

Devant ces irrégularités, la Société québécoise des infrastructures (SQI), qui gère ce projet de près de 150 M$, a décidé de suspendre l’accès au chantier à Germano Construction pour une durée indéterminée.

«Il y a eu un premier manquement, puis un deuxième le lendemain. Nous sommes dans un hôpital et le plan de travail doit être suivi à la lettre. Nous allons le rencontrer», précise le porte-parole de la SQI, Martin Roy.

Il pourra tout de même compléter les travaux aux 5e et 6e étages.

L’entrepreneur n’a pas retourné les appels de TC Media.

Mur acoustique
Les travaux en cours visent à préparer le site, notamment avec la construction d’un mur acoustique temporaire entre la nouvelle section et les unités de soin pour réduire le bruit. «Il y aura également des procédures pour réduire la poussière, notamment en arrosant s’il y a des excavations», explique M. Larouche.

De plus, le système de ventilation sera adapté pour un maximum de confort aux patients.

«Nous avons un comité de bon voisinage afin de communiquer aux résidents des alentours tout changement dans la tenue des travaux», ajoute le porte-parole du CIUSSS.

Retard
La SQI et le CIUSSS assurent que cet arrêt temporaire n’engendrera aucun retard sur le chantier débuté cette année et qui se poursuivra pendant trois ans.

La modernisation de HSCM comprend un agrandissement de 16 300 m² sur quatre étages, dans l’aile avant-est de l’hôpital, un centre intégré de traumatologie, une unité mère-enfant ainsi qu’un département d’endoscopie. Les locaux cliniques seront installés sur les trois premiers étages, tandis que des salles mécaniques occuperont le quatrième.

Ces travaux sont nécessaires en raison de la vétusté du bâtiment, dont les locaux datent majoritairement de 1926.

HSCM dessert un vaste territoire, notamment les arrondissements d’Ahunstic-Cartierville et de Saint-Laurent.

(En collaboration avec Amine Esseghir)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!