Par le projet Amène ton parent au théâtre, les écoles secondaires Saint-Georges et Saint-Laurent suscitent un échange entre les parents et leurs enfants sur le sujet de l’intimidation depuis 12 ans. L’initiative est finaliste du prix Ensemble contre l’intimidation 2018 du ministère de la Famille, dans la catégorie milieu scolaire.

L’école Saint-Georges, à Senneville, a d’abord ouvert le bal en 2006 en montant sa troupe de théâtre. L’école Saint-Laurent a enchaîné il y a trois ans en créant son groupe nommé Expression, en référence aux équipes sportives de l’Express.

«Nous nous servons du talent des élèves du secondaire en théâtre pour faire passer un message à ceux du primaire et leurs parents», explique la conseillère pédagogique en prévention à la violence à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB), Priscilla Côté.

Dans la pièce montée par les élèves, l’intimidation sous toutes ses formes est abordée, mais aussi des solutions.

«Les spectateurs prennent conscience que ce qu’ils ont vécu n’est pas acceptable, du rôle du témoin ou encore qu’ils ont peut-être contribué à de l’intimidation, en excluant toujours quelqu’un d’un groupe de travail par exemple», ajoute Mme Côté.

La conseillère estime rejoindre 1 600 enfants et 600 parents chaque année grâce aux spectacles donnés devant 25 écoles. Le prix d’un billet est tout simplement d’amener son parent, afin de créer un moment privilégié autour d’un repas à la cafétéria, du théâtre et de discussions.

«C’est un projet novateur, car c’est un défi de rejoindre les parents, confie-t-elle. Mais, s’il dure depuis si longtemps, c’est qu’il est bon.»

En 2002, la CSMB a décidé de classer la lutte contre l’intimidation dans ses priorités en engageant, à temps plein, un conseiller pédagogique dédié à ce dossier, poste désormais occupé par Mme Côté.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!