Gracieuseté L'application HeroPin.

Combien de fois avez-vous demandé conseil sur Facebook pour téléverser vos contacts d’un ancien téléphone à un neuf? Ou bien appelé un jeune neveu à l’aide pour qu’il vous montre comment utiliser la fonction Bluetooth de votre imprimante? Maintenant, il y a une app pour ça, et c’est Homesync, une compagnie de Saint-Laurent, qui vient de la lancer.

Une fois contacté, le technicien se déplace à domicile en moins de 60 minutes. L’application est gratuite pour les clients, mais pas les services offerts, qui demeurent toutefois généralement moins coûteux que de faire affaire avec les experts de grands magasins.

Par exemple, une soumission de 35$ a été faite pour une formation de deux heures alors que 30 minutes chez Best Buy en coûtent 30$.

«On a remarqué qu’il y avait un écart énorme entre l’offre de produits technologiques qui ne cesse de croître et les connaissances des consommateurs qui, bien souvent, ne savent pas comment bien les utiliser, constate Joseph Kadé, cofondateur de HeroPin. Moi-même, j’adore les gadgets, mais je suis le premier à demander de l’aide à mes collègues».

Avec son frère Charles, ils ont travaillé sur une application qui, sur le même modèle que Uber pour le taxi, met en contact les clients avec des techniciens informatiques spécialisés sans qu’ils aient à débourser une fortune.

«Par contre, on ne prend pas de part de marché comme Uber. Il n’y a aucune autre offre de service du genre, à part les grosses compagnies comme Best Buy et Bureau en gros ou les petites boutiques de quartier», précise-t-il.

Formation, récupération de données, installation d’appareils, réparation, HeroPin offre du support technique pour à peu près tout. Une nouvelle fonction a également été ajoutée sur l’application, qui permet désormais d’obtenir une évaluation gratuite d’un technicien.

Les héros
Il suffit de choisir une catégorie de services puis de décrire ses besoins pour obtenir une soumission des techniciens disponibles dans les environs. Le client peut alors choisir son «héros», qui arrivera à la rescousse.

Les techniciens gagnent petit à petit des médailles (pins) pour leur ponctualité, leur efficacité ou pour le nombre de missions qu’ils ont accomplies, et celles-ci s’affichent sur leur profil. Quand un client est satisfait, il peut les inclure comme «préféré» et ainsi toujours être référé à la même personne systématiquement.

«Une semaine après notre mise en service, on a une soixantaine de héros en action et une centaine sont encore sur la liste d’attente», explique M. Kadé.

Étant propriétaires de la compagnie Design Homesync spécialisée en domotique, c’est-à-dire dans l’installation de produits connectés pour la maison comme les thermostats et les systèmes audio-vidéo, les deux frères ont déjà à leur emploi une vingtaine de spécialistes d’expérience.

Ceux-ci, les «super héros», passent chacun de ses techniciens en entrevue et filtrent leur curriculum vitae pour s’assurer de leur compétence et de leur capacité à offrir un service efficace et courtois.

Marché en croissance
Il y a présentement plus de six milliards d’objets connectés à Internet dans le monde, des voitures aux imprimantes, en passant par les thermostats et, bien sûr, les ordinateurs et les téléphones intelligents. Ce nombre pourrait grimper à 21 milliards d’ici 2020, selon une étude du symposium Gartner, qui réunit les acteurs les plus influents de l’industrie technologique.

L’application de Joseph Kadé a d’ailleurs attiré de nombreux investisseurs. Le jeune entrepreneur affirme avoir reçu plusieurs offres depuis le lancement de l’application, qui couvre déjà tout le territoire de l’île de Montréal.

Les frères Kadé comptent étendre ce territoire à deux ou trois villes de la banlieue dans les prochains mois et devraient aussi s’implanter assez rapidement à Québec et Ottawa.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!