Collaboration spéciale/Arrondissement de Saint-Laurent

Après que le gouvernement ait décidé de créer une société chargée de construire à travers le Canada des logements pour les ouvriers participant à l’effort de guerre, Wartime Housing Limited, la construction de 248 maisons individuelles débute en 1942 à Saint-Laurent.

Dans une des premières banlieues de la ville, le quartier Norvick voit le jour à proximité des usines aéronautiques Noorduyn Aviation Ltd et Vickers, dont il tient son nom. Il se démarque par sa forme circulaire, entre le boulevard Henri-Bourassa, l’avenue O’Brien, les rues Poirier et Grenet.

Ces maisons identiques, avec une petite cour arrière, devaient être démolies après la Seconde Guerre mondiale, mais le gouvernement a préféré les vendre aux familles qui les ont habitées.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus