TC Media/Archives Les employés du IKEA Montréal sont sans contrat de travail depuis un an.

Un an jour pour jour après le début des pourparlers en vue du renouvellement de leur convention collective, les 350 travailleurs syndiqués du magasin IKEA de Montréal, situé dans l’arrondissement Saint-Laurent, ne sont pas encore parvenus à une entente. Avec en poche un mandat de grève voté il y a deux mois, les négociations sont toujours en cours.

«Nos membres sont à l’affût. Nous désirons que ça avance, mais nous sommes toujours dans une impasse», souligne la présidente du syndicat affilié à la CSN, Carolina Caballero.

Les employés ont continué d’appliquer des moyens de pression qui n’affectent pas la clientèle, comme le port d’un foulard.

Le syndicat dénonce les demandes patronales qui visent à réviser les échelons salariaux. L’augmentation de salaire arriverait alors après six ans au sein de l’entreprise, contre trois actuellement.

«Ça ressemble à une clause orpheline. Les nouveaux ont moins de chance de progresser, alors que les ventes sont en hausse», affirme Mme Caballero.

Un conciliateur sera rencontré la semaine prochaine pour poursuivre les discussions.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus