Archives/TC Media Saint-Laurent souhaite privilégier les entreprises qui génèrent de nombreux emplois dans le Technoparc plutôt que des centres abritant des serveurs informatiques.

L’arrondissement de Saint-Laurent souhaite prohiber l’installation de nouveaux centres de traitement de données au cœur du Technoparc. L’arrivée d’une gare du Réseau électrique métropolitain (REM) modifie la donne pour ce quartier initialement consacré à la recherche et au développement.

«Nous souhaitons densifier le secteur et limiter les centres de données, qui ne génèrent pas d’emplois», explique le directeur de l’aménagement urbain, Éric Paquet.

Deux zones, situées en périphérie du Technoparc, pourront néanmoins accueillir ces bâtisses hébergeant des serveurs informatiques. Le terrain du centre 4 Degrés de Videotron, inauguré sur l’avenue Marie-Curie en septembre, est l’une d’entre elles.

«La venue du train apporte une réflexion sur les usages autorisés, notamment des services pour les travailleurs. Nous voulons créer un milieu animé et diversifié», ajoute M. Paquet.

Cette orientation s’inscrit dans le développement souhaité pour Saint-Laurent, qui devrait avoir un caractère plus urbain à l’avenir, avec davantage de transport collectif et actif.

Ce règlement modifiant le zonage devrait être adopté le 7 mars. Une assemblée publique de consultation se tiendra à ce sujet le 30 janvier, à 19h, à la salle du conseil de la mairie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!