Les élèves de l’est de Saint-Laurent auront une nouvelle école secondaire à la rentrée prochaine, Pierre-Laporte, à Ville de Mont-Royal (VMR). Ils devront toutefois s’y rendre par leurs propres moyens, soit un trajet de 45 minutes avec plusieurs transferts d’autobus, en plus d’avoir à traverser la Métropolitaine.

Les administrations laurentienne et municipale n’ont encore rien prévu pour faciliter les déplacements vers l’école secondaire Pierre-Laporte depuis Saint-Laurent, car elles n’avaient pas été informées de cette modification de bassins scolaires.

Les 150 élèves de 6e années des écoles primaires Henri-Beaulieu, Jean-Grou et des Grands-Êtres feront leur entrée au secondaire l’an prochain à l’école du chemin Rockland plutôt qu’à l’école Saint-Laurent, à pleine capacité avec ses 2 000 élèves.

Pierre-Laporte, qui compte 900 élèves, a la possibilité d’en accueillir plus de 1 200.

«Il s’agit d’un long processus de plusieurs mois. Tous les comités ont été consultés afin d’arriver au scénario optimal», explique la conseillère en communications de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB), Gina Guillemette.

Les bassins scolaires des deux établissements avaient été modifiés il y a 15 ans, mais l’ouest de Saint-Laurent connaît une forte croissance démographique et oblige la CSMB à revoir les territoires afin de mieux répartir la clientèle.

Transport
La question du transport vers la nouvelle école a été soulevée lors des consultations entre novembre et janvier par les conseils d’établissement (CÉ).

Selon la synthèse obtenue par TC Media avec une demande d’accès à l’information, le CÉ de l’école des Grands-Êtres a suggéré «qu’il y ait un autobus de la ville spécial pour voyager les élèves de Saint-Laurent directement à l’école Pierre-Laporte». La CSMB a répondu que la Société de transport de Montréal (STM) ne faisait que du transport collectif.

Cependant, il existe déjà en après-midi deux voyages école de la ligne 121 de la STM entre Pierre-Laporte et le boulevard de la Côte-Vertu, qui passe par le boulevard de l’Acadie sans prendre de clients. Le bus effectue ensuite les mêmes arrêts que le parcours régulier de la 121 Sauvé / Côte-Vertu direction ouest.

«À court terme, il n’y a rien d’autre de prévu pour ce secteur. Si d’autres demandes devaient nous être acheminées (de l’école, par exemple), elles devront être analysées une par une», précise la conseillère corporative de la STM, Amélie Régis.

Malgré ces préoccupations, qui s’ajoutent notamment à celles des parents allophones qui aimeraient être informés dans leur langue, les comités de parents et conseils d’établissement se sont prononcés en faveur de ce changement de bassins des écoles secondaires Pierre-Laporte et Saint-Laurent.

Options
Si un enfant résidant sur la rue Muir veut aller à l’école Pierre-Laporte en transport en commun le matin, il peut soit prendre deux autobus de la STM, en plus de marcher une vingtaine de minutes, soit prendre le train. La ligne Deux-Montagnes relie la gare Montpellier à la gare Mont-Royal en trois minutes, mais cette dernière est située à 1,2 km de l’établissement.

Selon la Politique de transport des élèves de la CSMB, la distance de marche à l’arrêt doit être d’un maximum de 800 mètres.

Le CÉ de l’école Saint-Laurent a par ailleurs soulevé que le train, dont l’abonnement réduit mensuel est de 57,50$, est plus coûteux qu’une passe de la STM à 49,75$. Un soutien financier devrait donc être attribué.

La CSMB a fait savoir que l’aide au déplacement sera versée au même titre que les autres élèves. Elle peut atteindre 150 $ par année, selon Mme Guillemette.

Du côté du transport actif, peu d’options s’offrent aux Laurentiens pour rejoindre leur nouvelle école. Ils peuvent emprunter en vélo la bande cyclable de l’avenue Sainte-Croix, ce qui crée un détour de plus de 2 km.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!