Avec son conseil des élèves élu démocratiquement, l’école primaire Enfants-du-Monde a retenu l’attention de l’Assemblée nationale. À tel point que le président, Jacques Chagnon, est allé à leur rencontre dans le cadre de sa tournée, le 17 mars.

Une centaine d’élèves étaient rassemblés pour l’occasion dans le gymnase. Voulant les mettre à l’aise, il s’est assis par terre, au milieu d’eux. Après une courte présentation de ses fonctions, il les a invités à définir la démocratie.

«J’ai été surpris de la qualité des réponses sur ce concept», précise M. Chagnon lorsqu’ils ont mentionné la liberté d’expression et le droit de vote.

Curiosité
Les enfants ont fait preuve de beaucoup de curiosité, les questions fusant de toute part, autant sur son travail, son âge que ses voyages.

«Vous a-t-on déjà offert des pots-de-vin?», demande une élève, avant qu’il explique comment il en a refusé dans une affaire de zonage, en tant que député de Westmount–Saint-Louis.

En comité plus restreint, la douzaine d’élèves élus au conseil, dont la première ministre de l’école et son vice-premier ministre, l’ont aussi interrogé, notamment sur l’évolution de la politique et l’influence des réseaux sociaux sur leurs pratiques.

«La politique a changé pour le mieux, a expliqué M. Chagnon. Il y a plus de femmes notamment. En contrepartie, nous avons plus de pression des médias avec l’instantanéité de l’information.»

Autonomie
Les enseignants assurent que les enfants sont plus ouverts à leur rôle de citoyen et sont plus autonomes grâce au conseil. «Il a modifié certains règlements de l’école, de manière démocratique, par exemple sur le port obligatoire du pantalon de neige en 3e cycle», explique l’enseignant en arts dramatiques et instigateur du projet, Vincent Turcotte.

«Le plus important dans le conseil, c’est de représenter toutes les idées de l’école et de les réaliser, si on a le budget et que c’est possible. Pas une piscine par exemple.» — Vincent Horvath, vice-premier ministre de l’école Enfants-du-Monde

De la visite de M. Chagnon, les enfants retiennent notamment sa longévité en politique, alors qu’il est député depuis 1985, et ses conseils positifs sur l’importance de l’école.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus