Johanna Pellus/TC Media De nombreux jeunes traversent hors des passages protégés, notamment en heure de pointe du matin, lorsqu'ils descendent de l'autobus.

Les élèves des écoles Saint-Laurent et Cardinal-Léger ne pourront plus traverser n’importe où. Dès cet été, l’arrondissement installera des clôtures sur les terre-pleins centraux de certains tronçons des boulevards de la Côte-Vertu et Marcel-Laurin, afin d’améliorer leur sécurité.

Cette solution a été privilégiée, car le retrait de l’arrêt d’autobus de la Société de transport de Montréal (STM) ne ferait que déplacer le problème. S’il était placé avant l’intersection, il pourrait de plus causer un conflit avec les véhicules qui tournent à droite.

Le comité exécutif de la Ville de Montréal autorise Saint-Laurent à coordonner et réaliser les travaux estimés à 400 000$.

Demande de longue date
La direction du pavillon Saint-Germain, qui accueille près de 700 jeunes du secondaire à l’angle de Decelles et Marcel-Laurin, avait manifesté à plusieurs reprises son inquiétude quant à la sécurité des élèves.

«Nous sommes conscients que la sécurité est importante, mais malheureusement beaucoup traversent là où il ne faudrait pas», a expliqué l’étudiante Rebecca Baroud, lors du conseil d’arrondissement de février. Avec d’autres élèves, elle accompagnait la présidente du conseil d’établissement, Lyne Beauchamp, qui avait alors rappelé qu’un accident s’était produit en octobre 2015.

L’administration laurentienne demandait ces travaux depuis juin sur cette portion du réseau routier géré par la Ville de Montréal.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!