Un projet inédit est en train de voir le jour à l’école primaire Cardinal-Léger, en même temps que les enfants font leur rentrée sur la rue Decelles. Un «village» va être créé au sein de l’établissement qui compte près de 1 000 habitants, dont 850 élèves et les membres du personnel.

Un magasin général, une mairie et un bureau de poste seront notamment peints sur les murs de l’école par l’artiste Pascal Larivière, de Création Nomade. Chacune des classes deviendra une résidence, comme un duplex ou un bungalow.

«Notre grand projet est unique au Québec, assure le directeur, Dany Tremblay. Nous souhaitons créer un sentiment d’appartenance chez nos élèves et les conscientiser à l’importance du rôle de chacun au sein de notre village. Comme plusieurs de nos élèves proviennent de partout dans le monde, nous cherchons à ce qu’ils prennent racine chez nous.»

L’érablière sera au cœur de cette communauté nommée Le Grand-Éclair, une anagramme de Cardinal-Léger. Les enfants participeront notamment au conseil municipal et à la création des armoiries du village.

«Nous souhaitons mettre de l’avant les valeurs qui unissent chacun des habitants et l’importance de l’engagement de chacun en s’inspirant de contes», ajoute M. Tremblay.

Les corridors ont maintenant un nom dans l’école. De plus, les villageois ont le privilège de déguster des collations provenant directement du jardin communautaire situé à l’avant.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!