Gracieuseté/Heather MacDonald Auteur et éditeur, Robert Blake veut sensibiliser le plus grand nombre de Québécois à la maltraitance faite aux enfants avec son projet autour du livre Le bleu de l'espoir.

L’auteur laurentien Robert Blake qualifie de «campagne de sensibilisation» le tournant que prend le projet entourant son conte Le bleu de l’espoir. Le livre illustré, qui aborde le thème de la maltraitance des enfants, est maintenant offert en version électronique pour tous les professionnels œuvrant auprès des enfants au Québec.

«Je voulais que le projet se rende dans un maximum de mains, notamment dans les écoles et auprès des étudiants», indique M. Blake.

Le livre, paru en 2009, raconte l’histoire d’un marchand de bleu qui offre sa couleur préférée aux gens. Le personnage prend conscience qu’il y a des bleus qui font mal lorsqu’il rencontre une jeune enfant dont le corps en est parsemé. Illustré par Josée Gauthier, le conte s’est déjà vendu à 5 000 exemplaires.

«Dans les classes, des enfants se sont confiés après la lecture avec leur enseignant», explique l’auteur, qui se souvient d’élèves de 2e année qui ont demandé à aller le lire dans les autres classes.

Même des adultes ont été secoués en lisant Le bleu de l’espoir. M. Blake se rappelle d’un policier qui lui disait que «ce sont les mots qu’on n’a pas quand on rencontre des enfants».

Après sept ans de travail, le livre est disponible gratuitement pour tous les professionnels et les étudiants œuvrant auprès des enfants. Ce déploiement est rendu possible grâce au soutien du gouvernement, notamment des députés Christine St-Pierre et Jean-Marc Fournier, pour un montant total de 35 000 $.

Dans cette version électronique, M. Blake a ajouté les téléphones des organismes Tel-jeunes et Jeunesse J’écoute à la fin de l’ouvrage. «J’ai perçu ce besoin lorsque j’ai demandé, dans une classe de 3e année, quels étaient leurs rêves et d’une jeune m’a répondu « mourir »», confie M. Blake.

L’auteur, qui a publié cinq contes aux Éditions du 9e jour, sa propre maison, souhaite ensuite étendre le projet à la francophonie canadienne, puis internationale. L’Organisation internationale de la Francophonie a notamment donné son appui à Le bleu de l’espoir.

Les organisations qui désirent obtenir la version électronique peuvent en faire la demande à info@9ejour.com. Pour les particuliers, l’ouvrage est disponible en librairie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!