Le chalet du parc Poirier a changé de visage. L’artiste Zek One s’est inspiré des idées des résidents du quartier Hodge-Place Benoit en revitalisation pour réaliser une murale sur toutes les surfaces. Le résultat associe nature et fantastique ainsi que toute une palette de couleurs vives à deux pas de l’A-40.

Un cerf, des chevaux et une forêt de bouleaux font partie des éléments figuratifs de la murale Nature spontanée, tandis que le fond est plutôt abstrait.

«Malgré la proximité de l’autoroute, les enfants ont la nature en tête, souligne Zek One. J’ai saturé l’avant du chalet en couleurs, pour le côté fantastique des jeunes, tandis que l’arrière tend vers des couleurs plus naturelles.»

Actif depuis 25 ans à Montréal, Zek One travaille à la cannette aérosol. Membre du studio créatif Ashop, il a réalisé des œuvres dans plusieurs quartiers, dont Notre-Dame-de-Grâce, le Plateau et Ville-Marie. Son travail se retrouve également ailleurs, à la Biosphère par exemple, ainsi qu’en Ontario et aussi loin qu’à Grenoble, en France.

À Saint-Laurent, Nature spontanée est la deuxième murale réalisée par les artistes du collectif Ashop, après celle de Dodo Ose, inaugurée l’an dernier sur le mur du Décarie Hot Dog.

Il s’agit de la cinquième murale de l’arrondissement, qui souhaite développer un parcours d’art public.

Collaboration
Réalisée dans le cadre du Programme d’art mural de la Ville de Montréal grâce à un montant de près de 13 000 $, l’œuvre a réuni plusieurs organismes afin de collaborer avec la communauté. Une boîte à idées avait notamment été laissée au parc Poirier où une trentaine de suggestions ont été déposées.

«Nous avons travaillé avec le Centre communautaire Bon Courage ainsi qu’InTerreArt afin de proposer un atelier de customisation de pots de fleurs et contribuer au verdissement du quartier», explique Chani Caron Piché, coordonnatrice de projets et marketing chez Kolab, l’organisme qui a chapeauté le projet de murale.

En plus de fournir les plantes pour cette activité, Nicole Fournier, d’InTerreArt, faisait le lien avec la communauté.

«Nous avons tout l’été des événements jardinage et culture ainsi que percussion dans le cadre du projet ‘’EmballeToi! dans la vie’’ à Place Benoit», rappelle-t-elle.

Nouvelle vie
Une nouvelle vie commence pour le chalet du parc Poirier, cinq ans après avoir subi un incendie.

«Nous passons d’un bâtiment inutilisable à quelque chose qui est devenu une œuvre d’art», a félicité le maire suppléant et conseiller de Ville, Francesco Miele, lors de l’inauguration, le 11 juillet.

Après avoir été lourdement endommagé dans la nuit du 24 au 25 août 2013, le bâtiment est demeuré fermé.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!