Archives Métro

Un homme de 58 ans a été accusé d’introduction par effraction, de vol et de possession d’outils de cambriolage après une série d’infractions dans des remises de jardin depuis le début de l’été, dans l’est de Saint-Laurent. Depuis son arrestation, aucun vol n’a été porté à l’attention du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) dans ce secteur.

Normand Émile Carriere, qui a un lourd passé de voleur, a également été accusé de bris de conditions alors qu’il était encore en probation pour une introduction par effraction en 2016, à Longueuil.

L’homme, qui réside dans l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, s’est vu infliger une peine de quatre mois pour le vol dans un cabanon à Saint-Laurent, le 17 juillet.

Grâce à la vigilance d’un résident, le Service de police de la Ville de Montréal a pu l’arrêter dans un jardin du secteur situé à l’est de l’avenue O’Brien et au sud du boulevard Poirier.

«Le Laurentien avait un détecteur de mouvements et a pu voir la présence d’un intrus sur son cellulaire, rapporte le lieutenant Jean-Pierre Théorêt du Poste de quartier (PDQ) 7. Il a immédiatement appelé le 911.»

Il estime que le PDQ peut clore de nombreux dossiers avec cette arrestation.

«Il est important de bien sécuriser son cabanon, car des bicyclettes, outils de jardin et pneus peuvent être volés, recommande le Lt Théorêt. En relevant les numéros de série et conservant les factures, on peut parfois retrouver les objets dérobés, notamment sur les sites de petites annonces.»

En cas de présence de rôdeurs ou de toute situation inhabituelle, il est conseillé de communiquer avec la police en appelant le 911 pour les urgences ou se présentant au PDQ 7 (1761, rue Grenet).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!