Les Nouvelles Saint-Laurent News/Johanna Pellus L'Express dispose désormais d'un plancher pour basketball de haut niveau pour s'entraîner et accueillir des compétitions, à Saint-Laurent.

Les champions provinciaux de basketball profitent désormais un plancher à la hauteur de leurs victoires. L’école secondaire Saint-Laurent a troqué le caoutchouc pour du bois franc, permettant ainsi à L’Express d’accueillir des compétitions nationales ainsi que leurs rivales américaines dans de bonnes conditions.

«Nous avions avant une surface multisports et nous pouvons dire aujourd’hui que nous sommes dans le sport d’élite», souligne l’entraîneur-chef de l’équipe juvénile féminine, Daniel Lacasse.

En plus d’être championnes provinciales invaincues depuis une décennie, ses basketteuses jouent dans la ligue américaine National Independent School Athletic Association (NISAA) pour une quatrième saison. Avoir atteint un tel niveau et obtenu le financement pour la rénovation du gymnase est exceptionnel pour une école publique, juge M. Lacasse.

Le plancher de bois franc offre une surface compétitive répondant aux normes de la Fédération internationale de basketball (FIBA). Les travaux ont été effectués entre août et octobre, au coût de 238 900 $, par Plancher Eugène Goyette.

«C’est un avantage pour la performance, le plancher est moins dur pour les articulations», précise l’entraîneur-chef, dont les élèves passent une quinzaine d’heures par semaine au gymnase.

Sur l’ancienne surface qui, à 11 ans, était en fin de vie avec quelques bulles, deux athlètes s’étaient blessées au genou l’an dernier. Plusieurs équipes américaines, accueillies depuis 2016 lors de la Classique canadienne, en novembre.

La demande pour ce nouveau plancher date d’ailleurs des débuts de ce tournoi, qui se tenait pour la troisième fois à l’édifice Émile-Legault, ce week-end.

Les Laurentiennes ont décroché une victoire sur leurs trois matchs. «On a eu une grosse défaite crève-cœur, vendredi, précise M. Lacasse à propos du match perdu 68-62 en prolongation contre Westbridge. Notre meneuse, Sandrine Clesca, s’est blessée samedi alors qu’on menait par 6 et on a finalement perdu par 20.»

Malgré tout, l’entraîneur juge qu’il s’agit d’un de leurs plus beaux tournois, du fait de la performance de ses athlètes et du calibre des équipes.

Le prochain rendez-vous est le tournoi Express, qui réunira 88 équipes, cette fin de semaine.

Classique canadienne NISAA 2018
Saint-Laurent JV 47 vs Riverdale (Washington) JV 58
Saint-Laurent 50 vs DME (Floride) 49
Saint-Laurent 62 vs Westridge (Caroline du Nord) 68
Saint-Laurent 56 vs Westridge 60 (gars)
Riverdale 66 vs Saint-Laurent 45

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!