Un incendie accidentel a endommagé des espaces d’entreposage, mercredi soir, dans la zone industrielle de Saint-Laurent. Des étincelles apparues alors qu’un homme travaillait le métal ont déclenché le feu. Il n’a pas été blessé.

Le travailleur de la rue Brabant-Marineau a d’abord essayé d’éteindre l’incendie avec l’extincteur, en vain. Le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) est intervenu vers 22h30 dans cet édifice de plus de 2 000 mètres carrés, situé au nord du chemin du Bois-Franc.

«Pour une première estimation, nous pouvons parler de dommages au bâtiment ainsi qu’au contenu, des pièces automobiles, d’environ 50 000 $», précise le chef aux opérations du SIM, Francis Leduc.

Les 35 pompiers mobilisés sont parvenus à éteindre le feu en une trentaine de minutes, puis ils ont quitté les lieux peu après minuit.

«Lorsqu’il fait très froid, la sécurité de notre personnel est primordiale. Les surfaces sont glissantes. Nous assurons une rotation afin d’éviter les engelures», ajoute M. Leduc, alors qu’il y avait une poudrerie basse et des températures de -15°C, mercredi soir.

Les deux locaux voisins du bâtiment évalué à 1,3 M$ ont été affectés par la fumée.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a été mobilisé, afin de fermer la zone à la circulation. Le distributeur de gaz naturel Énergir a aussi dû intervenir.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!