Par stephanie.maunay@tc.tc

Dans les cartons depuis le mois de décembre dernier, la Coopérative jeunesse de services (CJS) a officiellement ouvert ses portes le 2 juillet. 13 jeunes de 14 à 17 ans vont proposer leurs services jusqu’au 22 août aux entreprises, organismes et citoyens du secteur.

Comme toutes les CJS, celle de Cartierville va proposer tout au long de l’été ses services auprès de la communauté.

En terme de fonctionnement, elle est dotée d’une structure décisionnelle coopérative, gérée par les jeunes, eux-mêmes. Ces derniers se répartissent en plusieurs commissions et décident, au sein d’un conseil d’administration, les tâches et responsabilités.

Après quelques jours de formation pour apprendre à devenir un parfait gestionnaire, les 13 coopérants de la CJS Cartierville vont avoir pour mission de faire connaître leur action et de trouver des contrats.

«Ce n’est pas tout le monde qui est au courant de notre action donc les jeunes vont devoir aller prospecter, mais on a déjà quelques contrats avec Ville en vert, la CDEC ou encore les jardins communautaires», indique Pascale Robichaud, qui fait partie des animateurs, qui encadrent cette cohorte de jeunes coopérants.

Une première expérience d’emploi

Tonte de gazon, lavage de vitres, gardiennage ou encore publipostage, les services proposés ne manquent pas.

L’idée est de responsabiliser tous ces jeunes, qui se sont volontairement inscrits au programme.

«Il faut de la rigueur, être poli, savoir manier le service à la clientèle correctement car si le travail va mal, le client va se plaindre et le bouche-à-oreille va commencer à agir négativement sur les autres contrats», explique Marie Pier Trudeau, agente de développement CJS à Montréal.

Il s’agit aussi de créer un lien «intergénérationnel» entre les coopérants, leurs animateurs et les partenaires.

«C’est montrer que plusieurs adultes s’occupent d’eux et les encouragent», souligne Mme Trudeau.

À la fin de cette première session, les 13 jeunes de la CJS de Cartierville repartiront avec un certificat et des lettres de recommandation. Un gage utile pour leur future recherche d’emploi.

Les bureaux de la CJS de Cartierville sont ouverts de 10 h à 16 h, au 12120, rue Grenet. Pour des contrats ou des renseignements, on peut joindre les coopérants au 514 333-5103, à cjsbordeauxcartierville@gmail.com ou on visite le site cjscartierville.org.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!