Pourquoi ne pas offrir un livre neuf à un enfant? Un cadeau qui permet de briser le cercle infernal de l’analphabétisme. Les livres offerts par les Laurentiens seront exclusivement distribués à des petits de l’arrondissement.

«Une étude démontre qu’il faut intervenir de façon précoce dans la vie des enfants afin de leur permettre de prendre un bon départ à l’école et ce pour toute la vie», indique Diane Mockle, directrice générale de la Fondation pour l’alphabétisation qui chapeaute La lecture en cadeau.

Selon la porte-parole de La lecture en cadeau, Marie Turgeon, il est important de lutter contre l’analphabétisme  dès les premières années du développement de l’enfant. Très touchée par l’important taux de décrochage (qui dépasse les 30% à Montréal), elle déclare : «On n’est pas au tiers-monde! On n’a pas le luxe de se passer du talent des hommes et des femmes qui vont construire le Québec de demain. Lire c’est se bâtir un monde, une identité, une opinion. Lorsque l’on est en mesure de comprendre la portée d’un éditorial, on développe notre sens critique. Un esprit capable de réfléchir c’est le plus bel outil que l’on peut donner à un enfant.»

L’effet sur le terrain

Patricia Bossy est directrice de l’organisme communautaire J’apprends avec mon enfant rassemblant des bénévoles qui lisent des histoires aux enfants une fois par semaine. Elle confirme l’importance de La lecture en cadeau.

«Je vais souvent dans des écoles défavorisées et les organismes qui reçoivent des livres de ce programme, je sais que ça se rend au bon endroit, témoigne la directrice. Offrir un livre à un enfant c’est un très beau cadeau, un livre ça fait rêver, ça initie l’enfant au plaisir de la lecture, la lecture c’est la clef de la réussite.»

«Je suis souvent allé dans des familles où les enfants m’ont fièrement montré un livre donné grâce à ce programme. C’est positif surtout pour ces enfants défavorisés», explique Patricia Bossy. Selon cette dernière, certains enfants grandissent dans des maisons où il n’y a pas de livres. Sans ce programme, ils n’auraient pas accès à la lecture.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!