M. Le Maire,

Je donne suite à ma lettre du 21 octobre dernier et à la séance générale du conseil de l’arrondissement de St-Laurent tenue hier au cours de laquelle je vous ai questionné sur les retards des travaux pour le prolongement du boulevard Cavendish.

À cette occasion je vous ai demandé pourquoi il n’y a pas eu de travaux au cours des quatre dernières semaines. Vous m’avez répondu que les travaux d’électrification devaient être complétés avant les autres travaux et qu’Hydro-Québec tardait. Je vous ai alors demandé pourquoi ne pas compléter les travaux d’asphaltage qui sont critiques à ce temps-ci de l’année? Vous m’avez répondu qu’il serait inutile de faire ces travaux car il y a des trous dans la chaussé!!!

Or, M. le Maire, une simple visite du chantier, comme je l’ai fait encore ce matin, vous aurais permis de constater qu’il n’y a aucun trou dans la chaussé empêchant la pose de la dernière couche d’asphalte.

Dans les faits, il n’y a aucun obstacle depuis la rue des Outardes (qui soit dit en passant a été asphaltée la semaine dernière) et le boulevard Henri-Bourassa. Les travaux d’électrification sont concentrés à l’embouchure du boulevard Henri-Bourassa.

Les citoyens de Bois-Franc et les membres de notre association ne croient plus vos explications pour ce projet qui devait être complété il y a plusieurs années. De deux choses l’une : Ou bien vous n’avez pas visité le chantier récemment ou bien vous êtes mal informé! Ou bien…choisissez!

En retardant les travaux d’asphaltage, vous aurez encore une fois l’excuse parfaite pour reporter aux calendes grecques l’ouverture du boulevard et celui de la rue St-Exupéry et maintenir pour un autre hiver les citoyens de Bois-Franc dans une enclave.

Sincèrement,

Marc-André Blain, avocat

Président, Association des propriétaires de Bois-Franc

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!