CEGEP de Saint-Laurent Arena will now have the name of Ronald Caron, in the honor of the hockey legend. (Photo: Martin Alarie)
Ronald Caron n’est plus. Il nous a quittés dans la nuit du 9 janvier. Cette figure emblématique du monde du hockey a laissé derrière elle de profondes marques, y compris (voire surtout) à Saint-Laurent, où le grand homme a fait les premiers pas d’une longue et brillante carrière.

Il était surnommé le Prof, et pas seulement en raison de sa mémoire éléphantesque: il a été enseignant au Cégep de Saint-Laurent dix ans durant, entre 1956 et 1966. Et cela ne fut pas sa seule responsabilité, puisqu’il a également été entraîneur de l’équipe de hockey de l’établissement. L’année 2007 fut, par ailleurs, marquée par ce choix logique : l’aréna du cégep fut rebaptisé de son nom ; et les Patriotes de Saint-Laurent, actuelle équipe de hockey masculin et féminin, patinent depuis sur la glace de l’aréna Ronald-Caron.

«Saint-Laurent a été un lieu très spécial pour moi parce que le collège est l’endroit où on m’a donné ma première chance, avait déclaré M. Caron au cours du baptême de l’aréna, auquel il a participé. Dans le hockey, c’est facile de prendre une chance: quand tu n’aimes plus les joueurs, tu les mets dehors. Mais au collège, ils ont véritablement pris une chance et je les remercie aujourd’hui pour leur confiance.»

Une brillante carrière

Après être passé par la case Saint-Laurent, Ronald Caron s’est bâti une carrière qui s’étendra sur quatre décennies, et qui commencera avec le Canadien de Montréal, en 1961.

Son nom sera associé à pas moins de six Coupes Stanley, et il atteindra le poste de directeur général-adjoint.

En 1983, il accède à la position de directeur général des Blues de St. Louis, où il effectuera des choix stratégiques déterminants.

Marqué par un accident vasculaire cérébral survenu en 2003, le Prof Caron s’est éteint à l’âge de 82 ans.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus