Gabriel Anctil, un écrivain laurentien lance, ces jours-ci, une série d’ouvrages pour enfants au sein de  la maison d’édition Dominique et compagnie. Le héros, un petit garçon du nom de Léo, nous fait voir le monde à travers ses yeux et nous entretient de son irrésistible envie de jouer des tours aux parents.

Les deux livres qui viennent d’être publié Mon restaurant préféré et  Mon grand frère s’adressent aux petits de trois à cinq ans. Racontées du point de vue de jeune Léo qui a quatre ans, les deux histoires relatent les événements ponctuant le quotidien du petit garçon.

Voulant écrire pour les petits à cause de la magie de l’enfance, l’auteur souhaite aborder le quotidien à travers leurs yeux. « Pour les parents, c’est bien parce que ça dédramatise certains événements du quotidien, ça permet de rire avec son enfant », pense l’écrivain. 

Avec l’énergie propre aux enfants, il nous partage ses bêtises et ses colères. M. Anctil s’inspire d’ailleurs de ses deux fils. « Ça me permet d’observer mes garçons avec plus de recul qu’un parent. Je prends le point de vue de l’écrivain, je peux capter une magie de l’enfance. Mon fils ne vit plus sa colère de la même façon qu’il y a six mois. Je saisis les moments de l’enfance avant que mon fils ne grandisse, je les immortalise. »

Les illustrations de style bande dessinée ont été exécutées par Denis Goulet. Dynamiques, ces images représentent des visages très expressifs. « C’est écrit par un gars, illustré par un gars, à propos d’un gars. Il y a un côté petit garçon. C’est une énergie qu’il n’y a pas beaucoup dans la littérature pour enfants », fait remarquer M. Anctil.

Écrire à Saint-Laurent

Lorsqu’on lui demande de parler de ce que c’est être écrivain à Saint-Laurent, M. Anctil rappelle que « l’écriture est une activité solitaire ». « Ma communauté d’auteurs s’est formée autour de la maison d’édition. Mon lien avec la littérature et Saint-Laurent est la librairie Monet qui offre une bonne collection de livres pour enfants ». En attendant avec impatience l’ouverture de la bibliothèque du Boisé, il dit visiter souvent la bibliothèque du vieux Saint-Laurent avec ses enfants. « Nous sommes des grands consommateurs de bibliothèques », confie-t-il. « J’aime beaucoup le quartier pour sa diversité, c’est inspirant. Il y a des choses inspirantes à Saint-Laurent, les gens viennent de partout dans le monde », estime l’auteur.

Maintenant disponibles en librairie, Mon grand frère et Mon restaurant préféré seront bientôt suivis de deux autres livres. L’écrivain travaille aussi présentement sur son deuxième roman pour adultes dont l’intrigue se déroule à Montréal.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!