(Photo: Depositphotos) Pour participer, les élèves doivent soumettre, avant le 4 mai prochain, un résumé de 1000 mots ou une vidéo de deux minutes maximum présentant un projet qu’ils ont conçu et réalisé

Le député de Saint-Laurent et ministre de la Justice, Jean-Marc Fournier, invite les jeunes laurentiens qui ne l’ont pas déjà fait à participer au concours L’intimidation, c’est fini. Moi j’agis. Lancé le 19 mars dernier, ce concours qui s’adresse aux élèves des écoles primaires et secondaires du Québec vise à mettre en lumière des projets inspirants en matière de lutte contre l’intimidation et la violence.

« Nous avons tous un rôle à jouer pour dénoncer l’intimidation et la violence dans les écoles. Je suis heureux que les élèves du primaire et du secondaire puissent contribuer en s’exprimant sur ce problème de société. Je les invite, avec leur talent artistique et leur esprit créatif, à participer en grand nombre au concours. Je suis convaincu que ces jeunes sauront nous surprendre et nous sensibiliser à l’intimidation », a déclaré le député Jean-Marc Fournier.

Pour participer, les élèves doivent soumettre, avant le 4 mai prochain, un résumé de 1000 mots ou une vidéo de deux minutes maximum présentant un projet qu’ils ont conçu et réalisé. Ce projet doit avoir été soutenu par un membre du personnel de leur école et être lié à une situation vécue ou observée concernant l’intimidation. Ce projet doit avoir eu un impact positif sur les élèves de l’école et promouvoir des valeurs importantes, telles que le respect et la justice.

Les projets répondant à ces critères seront admissibles au concours et diffusés sur le site moijagis.com, sur lequel tous les détails du concours sont accessibles. Deux tirages au sort seront effectués autour du 7 mai: un parmi les projets réalisés au primaire et l’autre parmi ceux du secondaire.

Au primaire, l’élève ou les élèves gagnants remporteront pour leur école l’étonnant spectacle à saveur scientifique de M. Yannick Bergeron, ainsi que 3500 $, alors que le ou les gagnants du secondaire remporteront pour leur école 5000 $ et un spectacle du chanteur Karim Ouellet. Les prix en argent permettront aux établissements de poursuivre leurs actions pour lutter contre l’intimidation et la violence en réalisant un projet de leur choix.

Une lutte à finir au-delà de la cour d’école

Le député a également lancé un appel à la mobilisation aux gens de sa circonscription en les invitant à signer, sur le microsite moijagis.com, la Déclaration québécoise d’engagement contre l’intimidation et la violence.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!