L’équipe de l’aqueduc de Saint-Laurent accueille le printemps à bras ouverts après avoir réalisé un nombre d’interventions record sur le territoire de Saint-Laurent, depuis le début de l’année. En accumulant 144 demandes pour tuyaux gelés sur son territoire, l’arrondissement a fait travailler l’équipe des travaux publics sans relâche.

Alors qu’au début du mois de mars, l’arrondissement était l’un des plus touchés par le gel des conduites d’eau, la liste d’attente qui s’était créée au mois de février s’est désormais dissipée « puisque l’arrondissement compte zéro cas».

Un hiver de déglaçage
Jacques Bolduc, technicien en ingénierie à l’arrondissement, indique que les conditions de froid de cette année ont fait en sorte que la profondeur de la ligne de gel se retrouvait entre 5 et 6 pieds, «donc que peu importe la nature du sol, cette profondeur correspondait bien souvent à celle de la conduite d’aqueduc, surtout dans les vieux secteurs».

À ce jour, les travaux publics ont procédé à 125 opérations de dégel sur le territoire de Saint-Laurent, dont dix ont nécessité une deuxième ou une troisième intervention. Une augmentation de 80% face à l’année dernière.

L’équipe des travaux publics a effectué une soixantaine d’opérations de déglaçage des tuyaux durant les jours de fin de semaine.

Paul Lanctot, responsable des communications à l’arrondissement, précisait qu’au sommet de la «crise, il y avait cinq équipes actives sur le terrain» et que les autorités avaient même augmenté leurs effectifs en engageant une firme externe pour leur prêter main forte.

Après le gel

Le directeur des travaux publics de Saint-Laurent, Francois Lapalme, félicite d’ailleurs son équipe responsable de l’aqueduc pour «sa volonté et sa ténacité à déployer tous les efforts nécessaires pour tenter de régler les nombreux cas de tuyaux gelés».

M. Lanctot assurait en février« qu’une analyse suivra la crise de cette année».

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!