Collaboration spéciale Moisson Montréal recevra l'équivalent de 88 000 paniers d'épicerie par année grâce au programme de récupération de la nourriture dans les épiceries Métro et Super C.

Quelque 65 magasins de la bannière Métro du grand Montréal se joignent au mouvement de récupération des denrées périssables, ce qui fournira près de 90 000 paniers d’épicerie par année de plus à Moisson Montréal.

Les supermarchés Métro et Super C participeront progressivement d’ici l’automne au programme de récupération de nourriture, mis en place depuis octobre 2013 par la plus grande banque alimentaire du Canada, installée à Saint-Laurent.

Moisson Montréal doublera ainsi son offre de fruits, de légumes et surtout de viande qui est «l’élément le plus recherché par les banques alimentaires» selon le directeur général, Dany Michaud.

Une quarantaine d’organismes communautaires pourraient recevoir plus de 10 000 kg de nourriture chaque semaine en provenance des épiceries Métro.

Les cuisines collectives et les popotes roulantes ainsi que les refuges pour femmes et sans-abris pourront ainsi préparer des milliers de repas avec des protéines au menu, favorisant une alimentation équilibrée. De plus, ces organismes effectueront des économies substantielles, ce qui leur permettra de bonifier leurs services.

À terme, ce sont environ un million de kilos de nourriture supplémentaires qui seront récoltés à l’entrepôt du chemin de la Côte-de-Liesse chaque année, ce qui équivaut à 88 000 paniers d’épicerie.

Du coup, il y aura moins de gaspillage chez Métro et Super C. «Bien que nous cherchions constamment à minimiser les pertes alimentaires dans nos magasins, la nature même de nos activités en occasionne inévitablement. Nous sommes heureux de collaborer avec Moisson Montréal pour que ces aliments soient redistribués et consommés par des personnes qui en ont besoin», précise Marie-Claude Bacon, directrice principale, service des affaires corporatives de Métro.

Un programme efficace
Depuis l’implantation du programme il y a un an et demi, qui comprend tout un volet formation pour les employés et les gestionnaires, 411 000 kg d’aliments ont déjà été récoltés dans une soixantaine de supermarchés Loblaws et Provigo.

Du nombre, on compte 150 000 kg de viandes. Les fruits et légumes représentent plus du tiers de ce qui est récupéré. L’arrivée de Métro doublera donc la récolte.

La projection de croissance de Moisson Montréal estime à 150 le nombre d’épiceries qui feront de la récupération alimentaire d’ici mars 2016, une activité durable et bénéfique, en plus d’être économiquement profitable. Les marchés publics, les restaurants et les institutions seront également mis à contribution.

Moisson Montréal en chiffre
75 M$ de denrées distribuées/an
8 000 bénévoles
240 organismes desservis
140 000 personnes reçoivent aide alimentaire/an
40 000 enfants aidés/mois

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!