François Lemieux/TC Media L'entraîneur-chef des Spartans bantam AAA de Saint-Laurent estime qu'il lui manque environ six joueurs pour compléter son alignement, à quelques semaines du début de la saison 2015.

À quelques semaines du début de la saison 2015 de football bantam AAA, l’entraîneur-chef des Spartans de Saint-Laurent, Barry Ricardo, estime qu’il lui manque au moins six joueurs pour former une escouade qui pourra se démarquer dans la Ligue de Football Bantam du Québec (LFBQ).

Les Spartans disposent actuellement de 19 joueurs. Ils ont seulement trois joueurs de ligne offensive alors qu’ils leur faudraient pouvoir compter sur au moins cinq et peut-être plus pour pallier aux blessures potentielles.

«On a besoin d’une ligne offensive. Si on a ça, on va être correct. On a assez de joueurs pour les positions de quart-arrière, receveur, porteur de ballon et secondeur. Avec 25 joueurs et une ligne offensive, on va être compétitifs j’en suis sûr et certain», a-t-il mentionné à TC Media.

Nouvelle division, nouveau défi
Les Spartans ont été intégrés à la deuxième division cette année puisque la ligue a décidé de supprimer la troisième division. Avec deux championnats en trois ans, Ricardo reste tout de même prudent dans ses prévisions pour la prochaine saison. Il faut dire que toutes les équipes de la troisième division sont aussi promues dans la deuxième.

«Je pense qu’au minimum, on peut obtenir une fiche de 5 victoires, 5 défaites et un maximum de 6-4. Ça dépend des autres équipes. J’ignore si elles vont être fortes ou non. Pour les éliminatoires, je ne suis pas sûr encore. Avec du travail et avec plus de monde, c’est possible», affirme-t-il.

Des vétérans qui se démarquent

Environ la moitié des joueurs au camp en ce moment sont des vétérans. Alors qu’il y aurait du travail à faire pour peaufiner le jeu des nouveaux venus, deux joueurs de deuxième année se démarquent déjà.

Le receveur et secondeur Brendon François, qui avait marqué le touché de la victoire lors du match de championnat l’an dernier, impressionne par sa rapidité et ses mains.

«Je pense qu’il a réussi le plus d’interceptions l’an dernier dans notre division. C’est quelqu’un qui travaille fort. Il ne parle pas beaucoup. Il rentre, il fait son travail, il pratique et il va chez lui», avance l’entraîneur.

Ricardo affirme qu’un autre jeune de deuxième année, Tristan Poirier, risque d’être une vedette lui aussi.

«Il joue receveur, porteur de ballon, secondeur : n’importe où. Il est vraiment polyvalent. Il est rapide aussi. C’est un athlète et en plus de ça, Il a la mentalité pour jouer. Il y a des gens qui ne comprennent pas le jeu. Mais lui, oui», mentionne-t-il.

Le premier match de la saison des Spartans aura lieu le 7 août à l’Île Perrot contre les Western Patriots.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!