Gabrielle Skalak/Collaboration spéciale La diplômée du cégep de Saint-Laurent en chant jazz Liz Labelle trime dur pour se faire une place dans le monde de la musique.

À 23 ans, Elizabeth Skalak a déjà une feuille de route bien remplie dans le monde de la musique. Après avoir participé au Festival de jazz de Montréal en 2009 et au populaire Vans Warped Tour l’été dernier, la diplômée en chant jazz du cégep de Saint-Laurent est présentement en tournée américaine avec le groupe indie Rookie of the Year.

«C’est une première vraie tournée américaine pour moi. C’est avec un artiste que je connais depuis longtemps. Ce sont des spectacles avec une bonne foule. C’est quand même important pour moi», a-t-elle confié à TC Media.

Avec une musique pop rock dotée d’une énergie punk, des paroles à l’honnêteté décapante et une éthique de travail à tout casser, celle qui a pris le nom de scène de Liz Labelle, a réussi à retenir l’attention du chanteur Ryan Dunson.

Il l’a donc invité à participer à plusieurs spectacles un peu partout aux États-Unis, de Chicago à New York, en passant par Atlanta et Buffalo.

It’s a long way to the top
C’est toute une galère de faire son chemin jusqu’au sommet en musique comme le chantaient les célèbres rockeurs australiens d’ACDC sur l’album T.N.T. en 1975. Elizabeth Skalak en sait quelque chose. Après avoir enregistré son premier album en 2011, elle a décidé de mettre la gomme afin d’en faire la promotion.

Au Canadian Music Week de Toronto, elle a rencontré Kevin Lyman, le fondateur du populaire festival de musique Vans Warped Tour. Liz s’est alors juré de tout faire pour participer à cette série de concerts.

Armée de son iPod, deux paires d’écouteurs et un sac rempli de CDs, elle s’est mise à suivre la caravane, vendant ses albums pour payer son voyage. Voyant la détermination de la jeune chanteuse, M. Lyman lui a donné une place pour quatre spectacles, deux semaines après le début de la tournée.

«Quand il m’a vu à la première journée, il m’a fait des gros yeux et on dirait qu’il m’évaluait un petit peu pour voir si j’allais tenir pour le reste du festival. Honnêtement, je ne m’attendais vraiment pas à ça, je m’attendais juste à pleurer sous la pluie tout le long. De là à attirer leur attention et de pouvoir chanter, c’était surréel « , a-t-elle dit.

Élizabeth n’en était pas à ses premiers pas dans la chanson. Son groupe de musique au secondaire, «Les Big Time», avait participé au festival de jazz de Montréal sur la scène principale en 2009, un souvenir qu’elle chérit encore aujourd’hui.

Liz Labelle est en tournée jusqu’au 9 août. Son dernier album intitulé Tanqueray Dreams est disponible en ligne, notamment sur iTunes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!